Rapport sur le profilage racial : « L'administration Tremblay doit agir concrètement pour mettre fin au profilage racial à Montréal » - Louise Harel

MONTRÉAL, le 11 mai /CNW Telbec/ - « En proposant une meilleure formation pour les policiers, particulièrement en matière d'anti-racisme, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse a visé juste », a déclaré la chef de l'Opposition officielle à la Ville de Montréal et chef de Vision Montréal, Louise Harel, accueillant favorablement le rapport de la Commission sur le profilage racial et ses conséquences. « Il s'agit d'un rapport positif et équilibré, qui constitue une contribution majeure au débat public. Je souscris à l'idée que les services de police municipaux doivent recueillir et publier systématiquement des données concernant l'appartenance raciale présumée des individus lors des interventions policières. Cela me semble incontournable afin de documenter les formes et l'ampleur du profilage racial », a-t-elle fait valoir.

Saluant la proposition voulant que les corps policiers soient davantage imputables et transparents quant à leurs actions pour combattre le profilage racial, Mme Harel a ajouté : « que ce soit la proposition de mise sur pied des comités de vigie anti-profilage, ou encore l'établissement d'une procédure de reddition de compte annuelle relativement aux actions prises pour contrer le profilage racial par les corps de police, voilà autant de propositions susceptibles d'établir un nouveau lien de confiance entre la police et les groupes profilés ».

Pour sa part, le porte-parole de l'Opposition officielle en matière de sécurité publique, Réal Ménard, a fait savoir que l'excellence du rapport de la Commission commande qu'un geste concret soit posé par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) afin de démontrer clairement qu'une ère nouvelle s'ouvre à Montréal dans la lutte contre le profilage racial. « Depuis 2006, le SPVM a choisi de livrer une véritable guérilla juridique contre la Commission afin que le tribunal des droits de la personne ne puisse statuer sur des causes de profilage racial. Cette pratique doit cesser. La seule façon d'y parvenir est de retirer la responsabilité du dossier des mains du procureur, Me Pierre-Yves Boisvert », a indiqué Réal Ménard.

Le maire de l'arrondissement de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve et vice-président de la Commission de la sécurité publique, a informé les médias qu'il déposerait une motion à la Commission de la sécurité publique qui demande que l'on étudie le rapport de la Commission et que le SPVM informe les commissaires des actions qu'il entend prendre pour mettre en œuvre les propositions suggérées.

 

SOURCE VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements :

Marie-Hélène d'Entremont
Attachée de presse
Cabinet de la chef de l'Opposition officielle
Bureau : 514-872-2934
Cell. : 514-247-0446
Mh.dentremont-sauve@ville.montreal.qc.ca

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA CHEF DE L'OPPOSITION OFFICIELLE

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.