Rapport Robillard - La CAQ dénonce l'indécision permanente et coûteuse des libéraux

QUÉBEC, le 31 août 2015 /CNW Telbec/ - Les porte-paroles de la Coalition Avenir Québec en matière d'efficacité de l'administration publique et en finances publiques, Éric Caire et François Bonnardel, déplorent l'indécision permanente du gouvernement libéral lorsqu'il est question de l'évaluation des programmes publics. Pour la CAQ, il aurait notamment été temps d'aller de l'avant avec la libéralisation du marché de l'alcool au Québec plutôt que d'annoncer un autre cycle de réflexions sur une série de problèmes déjà connus des Québécois.

« Le gouvernement libéral a ce rapport entre les mains depuis des semaines et il reporte encore une fois à plus tard le temps des décisions », souligne Éric Caire, qui constate que l'indécision du gouvernement devient chronique. « On nous annonce aujourd'hui la création d'un comité ministériel, qui mènera à son tour une autre période de réflexions et d'analyses, alors que toutes les conclusions ont déjà été dressées et que les solutions proposées sont connues depuis longtemps. Martin Coiteux promettait une révision permanente, mais il est devenu le ministre de l'indécision permanente », illustre Éric Caire.

Oui à la fin du monopole de la SAQ

Concernant la suggestion de mettre fin au monopole détenu par la Société des alcools du Québec (SAQ), le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de finances et député de Granby, François Bonnardel, somme le gouvernement libéral de dévoiler ses intentions au plus vite. « Les pistes de réflexion proposées par la Commission Robillard concernant la SAQ sont intéressantes et prometteuses. La Coalition Avenir Québec souscrit à l'idée d'ouvrir le marché des vins et des spiritueux à de nouveaux concurrents. Nous croyons que le gouvernement aurait dû dès aujourd'hui annoncer qu'il y aura un nouveau modèle d'affaires en ce sens. Mais on nous annonce plutôt qu'on continuera, encore et toujours, à y réfléchir », dénonce le député de Granby.

Non à la perception des impôts par Ottawa

Par ailleurs, François Bonnardel trouve inquiétant le fait que le gouvernement n'ait pas rejeté d'entrée de jeu du revers de la main la proposition du rapport Robillard de transférer les activités de Revenu Québec à l'Agence de revenu du Canada. La Coalition Avenir Québec réclame depuis plusieurs mois au gouvernement Couillard de négocier avec Ottawa pour que Revenu Québec puisse percevoir les impôts pour les deux paliers de gouvernement.

«L'instauration d'un rapport d'impôt unique éliminerait les chevauchements avec le fédéral et créerait des économies. Mais c'est au Québec de percevoir les impôts, pas à Ottawa », de conclure le député de Granby.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.