Rapport Godbout - Des mesures régressives qui frapperaient de plein fouet les moins nantis et la classe moyenne

QUÉBEC, le 20 mars 2015 /CNW Telbec/ - Sans surprise, le dépôt du rapport Godbout confirme ce que l'on savait déjà : l'étude commandée par le gouvernement est une attaque frontale envers les moins nantis et la classe moyenne. Selon le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), les baisses d'impôts et les hausses de taxes envisagées dans ce rapport ne sont que des mesures régressives qui appauvriraient une majorité de Québécoises et de Québécois.

Le rapport Godbout propose de réduire annuellement l'impôt sur le revenu des particuliers de près de 4,4 milliards $ et l'impôt sur le revenu des sociétés de plus de 1,1 milliard $. En contrepartie, la TVQ passerait de 9,97 % à 11 %. Bref, les biens nantis paieraient moins d'impôts alors que monsieur et madame Tout-le-monde verraient augmenter leurs taxes à la consommation.

Comme si ce n'était pas assez, ce même rapport propose également d'augmenter les tarifs d'électricité d'Hydro-Québec. Il prône aussi la disparition du congé de taxes sur les livres, les articles d'allaitement, les couches et d'autres biens essentiels aux familles du Québec.

« D'un côté, le gouvernement nous casse les oreilles avec son programme d'austérité. De l'autre, il répète à qui veut bien l'entendre que l'État doit dépenser moins. En commandant ce rapport, nos décideurs ont clairement pour objectif de refiler la facture aux moins nantis et à la classe moyenne », soutient M. Perron.

Pour ajouter au ridicule, le rapport Godbout soutient que ces hausses de taxes et ces baisses d'impôts pour les biens nantis mèneraient à la création de 20 505 emplois. « Nous sommes particulièrement étonnés de cette prédiction digne de l'astrologie, car lorsque le premier ministre a fait miroiter la création de 250 000 emplois, ce sont plutôt des pertes d'emplois qui ont été observées », dénonce le président du SPGQ.

Le SPGQ est bien conscient qu'il ne s'agit là que de propositions. Cependant, le ministre des Finances, Carlos Leitão, a déjà fait savoir que certaines de ces mesures allaient figurer dans le budget du 26 avril prochain. Pour ce qui est du reste des 71 recommandations du rapport Godbout, il est à souhaiter qu'elles n'influencent pas la politique économique du gouvernement en place pour la balance de son mandat.

« Le rapport Godbout, comme le rapport Robillard avant lui, est la preuve que le gouvernement tente de justifier, sous couvert d'apparence d'indépendance de sous-traitant idéologique, la mise en place d'une vision économique régressive qui prône la loi du plus fort et du mieux nanti au détriment de la solidarité. Ces études, payées à même les fonds publics, ne servent qu'à légitimer les politiques d'austérité qui frappent directement les moins nantis et la classe moyenne du Québec », affirme M. Perron.

« Le gouvernement se targue de vouloir redresser l'économie québécoise, mais en réalité, il ne souhaite que redresser les profits des mieux nantis, et ce, au détriment de la classe moyenne et de ceux qui flirtent avec la pauvreté. Ce sont eux les premières victimes de ces soi-disant politiques économiques qui, en fait, s'abreuvent à la mamelle d'une sinistre idéologie régressive », conclut Richard Perron.

À propos du SPGQ
Le SPGQ est le plus grand syndicat de personnel professionnel du Québec. Créé en 1968, il représente près de 25 000 spécialistes, dont environ 17 720 dans la fonction publique, 4 420 à l'Agence du revenu du Québec et 2 850 en santé, en éducation et dans les sociétés d'État. 

 

SOURCE Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ)

Renseignements : Marc-Antoine Ruest, Conseiller à l'information, Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ), 581 308-7309 | marc-antoine.ruest@spgq.qc.ca ; Suivre le SPGQ: Web: www.spgq.qc.ca | lecontractuel.spgq.qc.ca, Twitter: @spgq, Facebook: www.facebook.com/lespgq, YouTube: www.youtube.com/user/SPGQinformation


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.