Rapport du Groupe de travail sur le financement du système de santé: un constat rigoureux et une approche pondérée selon la FMSQ



    MONTREAL, le 19 fév. /CNW Telbec/ - Réagissant à la sortie du rapport du
Groupe de travail sur le financement du système de santé présidé par M. Claude
Castonguay, la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) considère
que ce rapport est réaliste quant aux enjeux auxquels est confronté le système
de santé québécois. "La première valeur de ce rapport tient au fait qu'il
amène les Québécois à prendre sérieusement conscience des problèmes de
financement du système public de santé et de l'urgence collective d'agir pour
le conserver", a dit le Dr Barrette.
    La FMSQ note que la portée fiscale du document présente un constat
rigoureux et que les recommandations qui en découlent sont pondérées et
empreintes de retenue. "En dépit de ce qui avait été largement répandu, le
rapport n'est pas une ouverture complète et démesurée vers le privé. Au
contraire, il confirme et insiste sur le fait que notre système de santé doit
demeurer majoritairement public" de dire le président de la Fédération.
    Dans une mise en garde, le Dr Barrette a indiqué qu'"il faut éviter de ne
voir dans les recommandations du rapport Castonguay qu'un fardeau
supplémentaire pour le contribuable. Le système coûte trop cher et les coûts
augmentent trop rapidement. Il faut en être conscients, dans tous les
scénarios visant à régler le problème de financement du système, ce sont les
contribuables qui paient pour maintenir leur système public de santé. Laisser
entendre autre chose consiste à jouer à l'autruche."
    Dans ce contexte, si le Québec prend la voie du financement recommandé
dans le rapport, la FMSQ considère que les étapes proposées sont adéquates et
s'étalent dans le temps de façon cohérente. Parmi les recommandations avec
lesquelles la FMSQ est en accord, on retrouve d'emblée la création d'un fonds
de stabilisation dédié à la santé et la création d'un compte santé comme
instrument de transparence dans la gestion des fonds publics. En ce qui
concerne la médecine spécialisée, la Fédération rejoint, en outre, la
recommandation visant l'exercice selon une pratique mixte à l'intérieur des
limites prescrites et sous condition d'une entente avec les établissements.
    A la lecture du sommaire du rapport, la Fédération des médecins
spécialistes du Québec met un bémol sur certaines recommandations. Si elle
souscrit au principe de gouvernance voulant que le système de santé soit fondé
sur les droits et obligations de tous les intervenants, dont les médecins, la
FMSQ estime que cela ne signifie pas que la pleine autonomie des médecins soit
un obstacle à la gouvernance. La gouvernance ne doit pas nuire à l'autonomie
des médecins et à la pratique professionnelle. Aussi, reconnaissant que des
problèmes d'opération doivent être rapidement résolus, la FMSQ croit cependant
que le Dossier de santé du Québec doit être déployé dans les meilleurs délais
partout au Québec, et non dans un projet pilote tel que proposé dans le
rapport.

    La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 8 000
membres au Québec, répartis dans 35 spécialités médicales. Seul organisme
reconnu par le gouvernement pour la négociation d'ententes collectives, la
FMSQ est également consultée pour tout ce qui touche l'organisation des soins
médicaux au Québec.




Renseignements :

Renseignements: Nicole Pelletier, ARP, Directrice des Affaires publiques
et des Communications, Ligne média: (514) 350-5160


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.