Rapport du directeur de la santé publique de Montréal sur les inégalités sociales de santé : bon diagnostic, mauvais traitement!

MONTRÉAL, le 28 nov. 2011 /CNW Telbec/ - Les regroupements communautaires montréalais accueillent favorablement l'analyse et les recommandations du rapport annuel du directeur de la santé publique de Montréal, mais continuent de se questionner sur les actions terrains mises de l'avant par la DSP pour y remédier.

À l'instar de la DSP, nous partageons l'idée que la pauvreté est la principale cause des inégalités sociales de santé et saluons les recommandations du rapport y étant associées : augmentation du revenu pour les personnes les plus démunies, accès aux CPE, logements sociaux, contrôle des prix des loyers privés, adaptation des services aux personnes immigrantes ainsi que l'accès au transport en commun.

Nous appuyons particulièrement la recommandation visant à protéger le caractère public et universel du système de santé, bien que nous aurions souhaité que la DSP dénonce la taxe santé, qui sera de 200 $ dès 2012, de même que les nouvelles taxes régressives que le gouvernement met en place actuellement (TVQ, Hydro-Québec, frais de scolarité).

Une déception toutefois, nous notons l'absence d'analyse différenciée selon les sexes alors que les femmes sont surreprésentées à plusieurs niveaux lorsqu'il est question d'inégalités sociales de santé.

C'est au niveau des actions concrètes de la DSP de Montréal que nos réserves les plus importantes s'expriment: La DSP ne soutient pratiquement aucune action concrète visant à changer les politiques publiques nationales qu'elle cite dans son propre rapport. Qui plus est, le plan régional de santé publique 2010-2015 vise à changer des comportements individuels dans une approche médicale de la lutte à la pauvreté (maturité scolaire, prévention précoce). Or, les inégalités sociales de santé ne sont pas un amoncellement de drames individuels, mais le résultat de choix collectifs.

Le milieu communautaire montréalais croit, comme la DSP, que des changements importants des politiques publiques sociales et fiscales sont urgents pour faire reculer la pauvreté et ses impacts délétères sur la santé de la population. La DSP pourrait soutenir davantage la mobilisation des citoyennes et citoyens qui agissent collectivement en ce sens.

Nous offrons notre collaboration pour y travailler au Dr Lessard et à la personne qui lui succèdera prochainement.

SOURCE REGROUPEMENT INTERSECTORIEL DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES DE MONTREAL (RIOCM)

Renseignements :

Sébastien Rivard, Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal
Jean-Yves Joannette, Table régionale des organismes volontaires d'éducation populaire
Nancy Harvey, Regroupement des organismes communautaires famille de Montréal
Lyse Cloutier, Table régionale des centres de femmes Montréal métropolitain-Laval
Diana Lombardi, Réseau d'action des femmes en santé et services sociaux de Montréal

Renseignements:
Monique Moisan, responsable des communications du RIOCM
Cellulaire : (514) 806-2118 Bureau : (514) 277-1118
info@riocm.cawww.riocm.ca

Profil de l'entreprise

REGROUPEMENT INTERSECTORIEL DES ORGANISMES COMMUNAUTAIRES DE MONTREAL (RIOCM)

Renseignements sur cet organisme

TROVEP DE MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.