Rapport du Comité consultatif sur l'intégration et l'accommodement raisonnable en milieu scolaire - La Commission scolaire de Montréal (CSDM) accueille favorablement le rapport du MELS



    MONTREAL, le 6 déc. /CNW Telbec/ - La Commission scolaire de Montréal
(CSDM) accueille favorablement le rapport du Comité consultatif sur
l'intégration et l'accommodement raisonnable en milieu scolaire émis,
aujourd'hui, par le Ministère de l'Education du Loisir et du Sport (MELS).
    "Rappelons par ailleurs, d'indiquer Diane De Courcy, présidente de la
CSDM, que nous avons présenté 13 recommandations lors des audiences de la
Commission Bouchard-Taylor et sur ce nombre, trois d'entre elles demandent des
modifications législatives soit celles portant sur les lieux de prière, le
port de symboles religieux et les congés supplémentaires des membres du
personnel reliés aux pratiques religieuses".
    Les 13 recommandations que nous retrouvons dans le mémoire de la CSDM
déposé devant la Commission Bouchard-Taylor sont les suivantes :

    
    1.  D'affirmer que l'ensemble des institutions d'enseignement
        (commissions scolaires, collèges, universités) constituent des
        espaces publics laiques;

    2.  D'adopter la définition d'"accommodement raisonnable réciproque" en
        milieu scolaire qui fait état d'un arrangement individuel négocié et
        concerté pour le mieux-vivre ensemble;

    3.  De renforcer le fait français au Québec et la culture québécoise
        comme véhicule de valeurs communes, et ce, tout en respectant la
        culture et la langue d'origine des immigrants;

    4.  D'affirmer les valeurs d'égalité entre les sexes dans une société
        québécoise pluraliste;

    5.  De reconnaître et de soutenir le rôle majeur des établissements des
        commissions scolaires dans la formation de l'identité montréalaise et
        québécoise;

    6.  D'inciter les différents partenaires de la communauté à soutenir et à
        favoriser l'intégration sociale des nouveaux immigrants;

    7.  De soutenir le développement des habiletés et des compétences
        interculturelles du personnel scolaire et du personnel des autres
        organismes publics par de l'information et de la formation
        interculturelles, notamment par une compréhension commune de ce
        qu'est un accommodement raisonnable réciproque;

    8.  De refuser d'accorder des lieux de prière dans les institutions
        d'enseignement publiques, considérant leur caractère laique;

    9.  De refuser tout accommodement relativement au port de symboles
        religieux pouvant empêcher d'identifier les individus tout au long du
        temps scolaire;

    10. De régler la problématique d'iniquité entre les membres du personnel
        scolaire reliée aux absences pour motif religieux par l'obligation de
        réciprocité, voire l'accomplissement de la même prestation de temps
        de travail pour tous;

    11. De sensibiliser le gouvernement, les milieux universitaires, les
        syndicats et les associations au fait d'accorder une plus grande
        place à la formation interculturelle dans le cursus de la formation
        initiale et dans celui de la formation continue des enseignants et de
        l'ensemble du personnel;

    12. De faire reconnaître les diplômes et les compétences des personnes
        formées à l'étranger dans le but de favoriser leur insertion
        socioprofessionnelle et leur intégration à la vie québécoise;

    13. De faire reconnaître les réalités et les particularités du milieu
        montréalais pluraliste dans toutes les autres régions du Québec.
    

    "Nous attendons le rapport de la Commission Bouchard-Taylor à la fin du
mois de mars 2008 pour voir si nos recommandations seront retenues. En
attendant, il importe que l'ensemble de notre communauté éducative puisse
tirer avantage des demandes d'accommodement afin de les transformer en
occasions d'apprentissages collectifs", de conclure Diane De Courcy.

    La Commission scolaire de Montréal, la plus importante commission
scolaire au Québec, compte 90 000 élèves répartis dans 127 écoles primaires,
49 écoles secondaires et points de service, 16 centres de formation générale
des adultes et 8 centres de formation professionnelle.




Renseignements :

Renseignements: François Cartier, (514) 596-6118, poste 6117

Profil de l'entreprise

Commission scolaire de Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.