RAPPORT D'INVESTIGATION DU CORONER SUR LE DECES DE MME DAISY MURRAY



    QUEBEC, le 3 juill. /CNW Telbec/ - Le Bureau du coroner présente les
conclusions du rapport du coroner, Dr Jean-François Dorval, à la suite de
l'investigation tenue pour éclaircir les causes et les circonstances du décès
de Mme Daisy Murray, 16 ans, survenu le 10 décembre 2007 à Rimouski. Mme
Murray est décédée d'un choc hémorragique suite à un accident de voiture.

    Les circonstances du décès

    Depuis le 27 novembre 2007, Mme Murray a un permis de conduite
probatoire. Ses parents ont mis un véhicule à sa disposition pour ses
déplacements personnels. Le 10 décembre, elle rencontre une amie qui marchait
sur le trottoir. Cette dernière lui mentionne qu'elle doit se rendre à une
pharmacie située sur l'avenue du Phare. Mme Murray l'invite donc à monter dans
son véhicule pour la conduire à la pharmacie.
    Pour entrer sur le terrain où est située la pharmacie, Mme Murray utilise
une entrée où il y a des feux de signalisation. Par contre, pour quitter ce
terrain, elle utilise une sortie située du côté ouest où il n'y a aucun feu de
signalisation. A cet endroit, la vitesse maximale autorisée sur la route est
de 70 km/heure.
    Avant d'emprunter l'avenue du Phare, Mme Murray fait un arrêt puis,
traverse la première voie. Au moment où elle arrive sur la deuxième voie, un
automobiliste entre en collision avec elle. Les services d'urgence sont
demandés immédiatement.
    Le décès de Mme Daisy Murray est constaté quelques heures plus tard au
Centre de santé et de services sociaux de Rimouski-Neigette.

    Ce décès aurait-il pu être évité ?

    Bien qu'il s'agisse du premier accident mortel à cet endroit, le site est
identifié comme problématique par les policiers de la Sûreté du Québec.
    Une évaluation des véhicules quittant le terrain du 555 du Phare Est a
été faite en avril 2006 par le ministère des Transports du Québec. Cette
évaluation a été faite pendant 12 heures. Il en résulte que 264 véhicules sont
entrés sur le stationnement en utilisant le feu de signalisation tandis que
574 en sont ressortis en utilisant ce même feu.
    De façon naturelle, une proportion importante des véhicules utilisaient
la sortie où sont placés des feux de signalisation, afin de pouvoir retourner
sur la route 132 de manière plus sécuritaire.

    
                               RECOMMANDATIONS
    

    Pour une meilleure protection de la vie humaine, Dr Jean-François Dorval,
coroner, formule la recommandation suivante :


    A la Ville de Matane :
    Au ministère des Transport du Québec :
    A Placement Loumic :


    De diminuer le risque de collision lorsqu'un véhicule quitte le terrain
du 550 du Phare Est à Matane, en orientant les véhicules vers la sortie où il
y a un feu de signalisation. Les entrées situées à l'extrémité Est et à
l'extrémité Ouest de ce terrain pourraient, soit être fermées complètement,
soit rester ouvertes pour les véhicules qui entrent sur le terrain, mais non
accessibles pour les véhicules qui ont à quitter le terrain, en mettant une
signalisation interdisant une sortie à ces endroits, afin que les véhicules
soient obligatoirement tenus de sortir du terrain par l'emplacement où il y a
le feu de signalisation.

    -%SU: LAW
    -%RE: 35




Renseignements :

Renseignements: Anne-Marie Lessard, Responsable des communications et
des relations avec les médias, (418) 643-1846, poste 225,
anne-marie.lessard@msp.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.