RAPPORT D'INVESTIGATION DU CORONER CONCERNANT LES ROUTES A TROIS VOIES



    QUEBEC, le 4 juin /CNW Telbec/ - Le Bureau du coroner annonce le dépôt du
rapport du coroner Dr Jean-François Dorval à la suite de l'investigation tenue
pour éclaircir les causes et les circonstances des décès de M. Sébastien
Lafontaine, âgé de 31 ans et de M. Hugues Tremblay, âgé de 40 ans, survenus le
8 janvier 2007 à Rimouski sur une route à trois voies.

    Le rappel des faits

    Cette journée-là, M. Sébastien Lafontaine a quitté Matane accompagné d'un
collègue de travail, M. Hugues Tremblay, pour se rendre à Québec.
M. Lafontaine conduisait un véhicule Dodge Caliber 2007 en direction ouest.
Vers 7 h 10, le véhicule de M. Lafontaine arrive au Bic, sur l'autoroute 20,
près du viaduc surmontant la Montée Brillant. A cet endroit, il y a une voie
en direction ouest et deux voies en direction est et la vitesse maximale
autorisée est de 100 km/heure. Après avoir traversé le viaduc, l'autoroute 20
fait une courbe vers la droite pour les véhicules qui circulent en direction
ouest et la vitesse maximale autorisée est réduite à 70 km/heure à une
distance d'environ 1 kilomètre où se situe la jonction avec la route 132. La
chaussée était glissante et légèrement enneigée. La route était plane et la
visibilité était adéquate.
    Lorsque M. Lafontaine allait traverser le viaduc surplombant la Montée
Brillant, il a perdu le contrôle et a percuté un autre véhicule qui circulait
en direction est. Le véhicule de M. Lafontaine était muni de coussins
gonflables et de rideaux latéraux pour protéger les passagers en cas d'impact.
Ce système de sécurité s'est déployé de façon adéquate, mais n'a pu empêcher
le décès des deux occupants.
    Le véhicule qui circulait en direction est avait la possibilité
d'utiliser une voie lente ou une voie rapide. Il circulait dans la voie
rapide, soit la voie de gauche, au moment de l'impact.

    Que peut-on faire pour éviter des décès semblables ?

    Selon le Code de la sécurité routière, tous les véhicules doivent
utiliser la voie de droite lorsqu'il y a deux voies dans la même direction,
sauf pour effectuer un dépassement. Ceci diminue les risques d'un impact avec
un autre véhicule circulant à contre sens et donne au conducteur un espace
supplémentaire pour agir advenant une perte de contrôle du véhicule circulant
en sens inverse.
    Le ministère des Transports installera bientôt sur les routes des
pancartes demandant aux conducteurs de circuler obligatoirement dans la voie
de droite, soit la voie lente, lorsqu'il y a deux voies dans la même
direction, sauf pour dépasser un autre véhicule.

    
                                   ANNEXE

                               RECOMMANDATION

    Dans le but de protéger la vie humaine et dans le cadre de l'Année de la
sécurité routière au Québec, le coroner Dr Jean-François Dorval recommande:

    - au ministère des Transports du Québec;
    - à la Société d'assurance automobile du Québec;
    - à la Sûreté du Québec :

    d'envisager une campagne de sensibilisation auprès des conducteurs de
véhicules routiers lors de la mise en place des nouveaux panneaux de
circulation (panneaux P-225), indiquant l'obligation d'utiliser la voie de
droite lorsqu'ils ont deux voies dans la même direction, sur une route
ascendante.
    
    -%SU: TRN,LAW
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Anne-Marie Lessard, Responsables des communications et
des relations avec les médias, (418) 643-1845 poste 225,
anne-marie.lessard@msp.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.