Rapport de la SCHL sur le marché locatif: le FRAPRU estime que le 1er juillet sera difficile en plusieurs endroits



    MONTREAL, le 5 juin /CNW Telbec/ - Le Front d'action populaire en
réaménagement urbain estime que la date fatidique du 1er juillet risque encore
une fois d'être difficile pour plusieurs locataires, surtout dans la région
métropolitaine de Québec où le taux de logements inoccupés n'est que de 1,1 %,
ainsi que dans plusieurs centres urbains du Québec où il est souvent carrément
de 0 %.
    Le FRAPRU s'inquiète par ailleurs de la faiblesse de l'offre de logements
pour familles avec enfants dans la plupart des régions métropolitaines, le
taux d'inoccupation des logements de trois chambres à coucher et plus n'étant
que de 0,3 % dans la région de Trois-Rivières, de 0,7 % dans celle de Québec
et de 1,3 % dans celles de Montréal, Sherbrooke et Saguenay. Dans le cas de
Montréal, il s'agit d'une chute de 1 % par rapport au printemps 2007, alors
que la baisse est de 2,5 % à Saguenay. Le FRAPRU constate que la situation est
encore plus tendue pour les ménages de plusieurs régions comme l'Abitibi, la
Gaspésie, la Beauce, le Lac Saint-Jean, les Laurentides et la Montérégie, les
taux d'inoccupation y étant parfois de 0,0 % surtout dans les logements pour
grandes familles.
    Réagissant au Rapport sur le marché locatif émis ce matin par la Société
canadienne d'hypothèques et de logement, le FRAPRU constate aussi que la
hausse des loyers demeure supérieure au taux d'inflation, puisqu'elle a été de
3,6 % entre 2007 et 2008 dans les logements existants du Québec.
    Compte tenu de la situation, le FRAPRU se fait l'écho de plusieurs
municipalités, dont Québec et les villes de l'Abitibi qui ont déjà demandé un
soutien financier du gouvernement du Québec, principalement en termes de
suppléments au loyer, pour être en mesure de venir en aide aux familles et aux
personnes qui pourraient s'y retrouver sans logis. Même s'il admet que le
nombre de ménages qui risquent d'être à la rue autour du 1er juillet sera
inférieur à ce qu'il était il y a quelques années, le FRAPRU estime qu'il est
du devoir du gouvernement d'aider tout aussi bien les familles et les
personnes qui vivent ces drames humains qu'il ne l'a fait par le passé alors
qu'elles étaient plus nombreuses.




Renseignements :

Renseignements: François Saillant, (514) 522-1010, (514) 919-2843
(cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.