Rapport de la Protectrice du citoyen sur la crise de la listériose - LE GOUVERNEMENT LIBERAL A ETE NEGLIGENT ET A AGI A L'AVEUGLETTE



    QUEBEC, le 2 juin /CNW Telbec/ - "Le rapport de la Protectrice du citoyen
sur la crise de la listériose confirme que le gouvernement libéral a agi à
l'aveuglette, que les communications avec le public et entre ministères
étaient déficientes, que des fromageries ont été pointées du doigt
injustement. Le rapport confirme une chose : le ministre de l'Agriculture,
Laurent Lessard, a mal fait son travail".
    C'est ce qu'a déclaré la députée d'Iberville et porte-parole de
l'opposition officielle en matière d'agriculture, de pêcheries et
d'alimentation, Marie Bouillé, réagissant au rapport de la Protectrice du
citoyen qui a analyse le travail du gouvernement libéral dans sa gestion de la
crise de la listériose.
    Le rapport précise en effet que "le MAPAQ a rappelé des fromages
prématurément, a mal évalué les risques, n'a pas su livrer son message et ne
s'est pas préoccupé des conséquences économiques de ses interventions".

    UN AUTRE CAS DE NEGLIGENCE LIBERALE

    C'est exactement ce que soutient le Parti Québécois depuis l'automne
dernier. "Le gouvernement libéral a agi à l'aveuglette. Il a accusé
injustement des entreprises. Il s'est attaqué directement à une industrie
majeure au Québec. L'industrie du fromage est l'un des rares secteurs en
agriculture qui fonctionnait bien. Il n'a pas su expliquer ce qu'il faisait et
a nui considérablement à la réputation des fromagers québécois", accuse la
députée d'Iberville.
    Elle rappelle que le gouvernement libéral disposait depuis 2005 d'un
rapport qui recommandait la mise en place d'un test de la Listéria avant la
mise en marché des fromages. "Aucun compromis n'est à faire lorsqu'il est
question de sécurité alimentaire. Or, si le gouvernement libéral avait agi en
amont, dès qu'il a eu en main ce rapport, cette crise n'aurait pas eu lieu.
Fidèle à lui-même, le gouvernement a préféré tabletter le rapport. C'est un
autre triste cas de négligence libérale", a-t-elle ajouté.

    UN PROGRAMME DE COMPENSATION A REVOIR

    La députée d'Iberville note également que la Protectrice du citoyen
demande aussi au gouvernement libéral de revoir le programme de compensation.
"Tel que nous le disions depuis l'automne dernier, son programme est mal
adapté et trop peu suffisant. Il doit dès maintenant revoir son programme
d'indemnisation aux petits fromagers. Il doit également faire une évaluation
indépendante du préjudice subi, tel que le demande la Protectrice du citoyen.
Après tout, c'est le ministre de l'Agriculture, de par sa négligence, qui est
responsable de cette crise de la listériose qui a fait un tort considérable
aux fromagers québécois", a conclu Marie Bouillé.
    -%SU: SAN,AGR,CPN,TAX
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.