Rapport de la commission sur l'Avenir de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire québécois - Question d'eau: un passage à sec pour la commission - La commission n'accouche de rien de nouveau pour protéger l'eau



    MONTREAL, le 17 fév. /CNW Telbec/ - La Coalition québécoise pour une
gestion responsable de l'eau - Eau Secours! reconnaît le sérieux et le travail
soigné de la CAAAQ, en tant que colligeur des dires de tous les intervenants
corporatisés de la société québécoise. Le rapport Pronovost est vertueux. On y
trouve de tout pour tous. Impossible d'être contre la vertu, cependant Eau
Secours! est déçu du manque de nouveauté quant à la question de la protection
de l'eau.
    Les Québécois n'avaient pas besoin de 19 mois de palabres pour se faire
redire ce que la commission Beauchamp (commission sur la gestion de l'eau au
Québec) en 2000, la Politique nationale de l'eau (2002), la vérificatrice
générale du Québec (2003), la commission du BAPE sur l'élevage porcin (2003),
l'analyse d'Eau Secours! (décembre 2006) et le Rapport du Commissaire au
développement durable (novembre 2007), quant à la non-application de la Loi de
l'Environnement, de la Politique de l'eau et des règlements déjà existants. A
ce chapitre la commission en dit même moins.
    Le président d'Eau Secours!, André Bouthillier, constate que "Déjà le
ministre de l'Agriculture a déclaré qu'il y en a trop dans ce rapport. En
effet, on sent que la tablette n'est pas loin, comme les autres rapports avant
celui-ci, dès qu'ils impliquent un investissement financier important de la
part du gouvernement provincial".
    Il ajoute que "Toujours à propos de l'eau, la qualité de la démarche de
cette Commission est la redite. Il est probablement nécessaire de dire et
redire la même chose aux politiciens qui refusent de se faire éclairer au
quotidien par l'expérience des groupes qui sont sur le terrain. Rapport en
main, souhaitons que les citoyens se l'approprieront pour faire le ménage chez
les tergiverseurs politiques".

    Plus de précisions

    Eau Secours! reconnaît dans les recommandations de la Commission,
l'ensemble des préoccupations de ses membres, dont  l'absence de cadre
juridique provincial qui empêche de protéger la ressource qui est aussi source
de vie.
    Bien que la recommandation de financer les organismes de bassins versants
pour  leur permettre de continuer leur mission soit fondée, elle arrive au
moment où le gouvernement a déjà engagé des discussions avec le Regroupement
des bassins versant du Québec et il s'avère que le financement adéquat est
loin d'être assuré.
    La Commission n'a pas osé dire que c'est le gouvernement du Québec qui
devrait payer pour protéger et nettoyer l'eau et non chacune des municipalités
ou MRC du territoire québécois. La décentralisation de la protection de l'eau
rend la tâche très difficile aux élus.es municipaux qui n'ont ni les
ressources, ni le financement pour mener à bon port un si gros dossier.
    Ce rapport amène l'idée qu'il est primordial d'avoir un véritable
leadership gouvernemental et qu'une réelle écoconditionnalité devra
s'installer le plus tôt possible. Pour la Coalition, les agriculteurs et les
entreprises agroalimentaires doivent respecter la loi et être poursuivis s'ils
ne la respectent pas. L'écoconditionnalité doit s'appliquer qu'à ceux qui vont
plus loin que la loi.
    Dans ce débat, l'apport des citoyens et des consommateurs est primordial
et essentiel pour convaincre le gouvernement d'agir. C'est pourquoi Eau
Secours! invite tous les citoyens et citoyennes du Québec qui boivent de
l'eau, qui mangent tous les jours et qui se préoccupent de leur santé, à
participer au forum citoyen "La Bretagne crie Eau Secours!".
    Cet important forum organisé par Eau Secours! aura lieu Samedi le 23
février 2008 au Coeur des Sciences de l'UQAM. Un document d'analyse "TerrEau
toxique québécois" sera remis à tous les participants.
    Par l'exemple de nos cousins Bretons qui sont aux prises avec d'énormes
problèmes de pollution de l'eau, nous tenterons de trouver des façons
d'infléchir le gouvernement quant aux lois nécessaires à la protection de
l'eau et son corollaire, la santé de la population. L'eau est essentielle à la
culture et à l'élevage, mais elle est surtout nécessaire à tous les êtres
humains.




Renseignements :

Renseignements: Caroline Perron, (514) 568-0777 ou (514) 985-1922
(Téléphone réservé aux médias); Pour toute l'information sur le Forum:
www.eausecours.org - Entrée des médias; André Bouthillier, Président 
Coalition québécoise pour une gestion responsable de l'eau - Eau Secours!,
webmaster@eausecours.org, http://www.eausecours.org Téléphone: 514-270-7915

Profil de l'entreprise

Coalition Eau Secours!

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.