Rapport de la Commission nationale sur les travailleurs de 55 ans et plus - Retraite : prendre le virage qui s'impose

QUÉBEC, le 22 sept. 2011 /CNW Telbec/ - «  Afin de préserver l'autonomie financière des retraités et sa croissance économique, le Québec doit prendre un virage en matière de gestion de main-d'œuvre et de retraite. Pour ce faire, tous les Québécois devront être mis à contribution pour relever ce défi collectif. » C'est en ces termes que monsieur Gilles Demers,  président de la Commission nationale sur la participation au marché du travail des travailleuses et travailleurs expérimentés de 55 ans et plus, a exprimé l'ampleur du défi que le Québec devra relever afin d'atténuer les effets conjugués de la baisse de la population en âge de travailler et du vieillissement de la population sur l'économie et le financement des régimes de retraite.

Rappelons que la Commission avait pour mandat d'étudier la participation des travailleurs expérimentés au marché du travail ainsi que l'autonomie financière des retraités dans le contexte du repli démographique et du vieillissement de la population du Québec. « Nous souhaitons que ce rapport soit utile pour lancer un débat au Québec, sur la participation des travailleurs de 55 ans et plus et sur l'épargne retraite », a ajouté M. Demers.

Le constat de la Commission peut se résumer en trois (3) points :

  1. Dès 2013, la population en âge de travailler va diminuer au Québec, pour la première fois de notre histoire récente. Pendant ce temps, cette portion de la population va augmenter en Ontario et dans l'ensemble du Canada et des États-Unis;
  2. Le vieillissement de l'ensemble de la population du Québec va s'opérer de manière accélérée.  Alors qu'en 1971, le Québec comptait 7, 8 travailleurs pour chaque retraité, ce ratio sera réduit à 2,1 travailleurs pour chaque retraité en 2030.
  3. Les Québécois partent tôt à la retraite et n'entendent pas changer de comportement. De plus, ils n'épargnent pas suffisamment en prévision de la retraite.

Ces changements auront un impact significatif sur la croissance économique du Québec. L'importance de la population active est, en effet, un élément déterminant de la croissance du PIB. « Moins de gens qui travaillent signifie généralement une  croissance économique moins forte. Si rien ne change, c'est inéluctable », de poursuivre monsieur Demers.

Par ailleurs, la Commission constate que plus des deux tiers des travailleurs québécois du secteur privé sont sans régime de retraite d'employeur. De plus, la rente, même maximale, du Régime des rentes du Québec (RRQ), jumelée au faible niveau de cotisation au REER conduiront à une forte diminution du niveau de vie pour environ 50 % des travailleurs québécois à la retraite.

Des pistes d'action
Dans le but de faire face aux enjeux auxquels le Québec est confronté, quelques grandes pistes d'action ont été avancées par la Commission. Elle a identifié trois champs d'action :

  1. Une meilleure utilisation des ressources humaines
  2. Une prise de retraite plus près de 65 ans
  3. Un accroissement de l'épargne pour la retraite

Au chapitre d'une meilleure utilisation de la main-d'œuvre, la Commission propose plusieurs pistes d'action qui visent à rendre le travail plus intéressant. Un message pressant est à cette fin adressé aux employeurs des secteurs privé et public afin qu'ils revoient leur organisation du travail. La Commission considère qu'il est primordial d'inciter les entreprises à offrir davantage de formation aux travailleurs de 50 ans et plus.

Afin d'inciter les personnes à demeurer plus longtemps en emploi, la Commission propose, entre autres, de hausser graduellement le taux de réduction de la rente du Régime des rentes du Québec pour ceux qui prennent leur retraite avant la mi-soixantaine. Cette réduction ne s'appliquera qu'à ceux qui gagnent plus de 30 000 $. Dans la même perspective, la Commission invite les employeurs et les employés qui participent à un régime à prestations déterminées à considérer certaines pistes d'action. La Commission, suggère que les changements soient jumelés à une bonification correspondante de la rente future pour ceux qui, sur une base volontaire, prennent leur retraite plus tard.

Pour contrer la perspective d'appauvrissement des retraités Québécois qui n'ont pas accès à un régime de retraite d'employeur, la Commission appuie la mise en place du régime volontaire d'épargne retraite en voie d'élaboration. Ce régime prévoit l'obligation pour l'employeur de mettre en place le régime sans toutefois y contribuer. En raison de l'importance de régler le problème de l'insuffisance de l'épargne retraite, la Commission est d'avis que, dans l'éventualité où le nouveau programme ne donne pas les résultats escomptés, il faudra exiger graduellement le versement d'une cotisation minimale obligatoire pour le travailleur ainsi que pour l'employeur.

« Il faut agir sur de nombreux leviers. Aucune solution, prise isolément, ne permet d'atténuer significativement les effets de l'évolution démographique », de rappeler  Gilles Demers. Le président de la Commission a tenu à souligner la contribution exceptionnelle de tous les membres de la Commission. « Au-delà de l'expertise que chacun d'entre eux amenait à la table, je tiens à souligner l'engagement sincère de tous et chacun à proposer des mesures, certes courageuses, mais qui misent d'abord sur une gestion harmonieuse des importants changements à venir ».

SOURCE COMMISSION NATIONALE SUR LA PARTICIPATION AU MARCHÉ DU TRAVAIL DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS EXPÉRIMENTÉS DE 55 ANS ET PLUS

Renseignements :

Québec
Kloé Marchand
(418) 264-4368
Kloe.Marchand@cossette.com

Montréal
Olivier Fillion Boutin
(514) 942-0029
Olivier.Fillion-Boutin@cossette.com

Profil de l'entreprise

COMMISSION NATIONALE SUR LA PARTICIPATION AU MARCHÉ DU TRAVAIL DES TRAVAILLEUSES ET TRAVAILLEURS EXPÉRIMENTÉS DE 55 ANS ET PLUS

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.