Rapport Castonguay - Oui à la cotisation annuelle dans les cliniques, mais seulement sous le contrôle des citoyens



    LEVIS, QC, le 19 fév. /CNW Telbec/ - "La cotisation annuelle devrait être
autorisée seulement dans les cliniques de première ligne dont le contrôle est
exercé par les citoyens comme c'est le cas dans les coopératives de santé. Les
citoyens doivent participer aux décisions dans les instances de santé et ce,
dans une perspective de prise en charge de leur santé résolument tournée vers
la prévention." C'est ce qu'exprime sans ambages madame Hélène Simard,
présidente-directrice générale du Conseil québécois de la coopération et de la
mutualité en réaction au dépôt du rapport Castonguay.
    Les coopératives de santé qui émergent de façon importante ces dernières
années reflètent bien la volonté des citoyens de prendre part démocratiquement
à la prise en charge du système de santé et de s'y impliquer activement. "En
aucune manière les coopératives remettent en cause l'accessibilité au système
de santé, pas plus d'ailleurs que celui du financement public. Bien au
contraire, les coopératives favorisent plutôt une réponse plus adéquate des
besoins des citoyens puisqu'elles sont contrôlées par eux", ajoute Mme Simard.
    Notons que ces dernières années, plusieurs secteurs de la santé sont
progressivement pris en charge par des coopératives, notamment les cliniques
coopératives de santé, qui sont passées en dix ans de quelques-unes à une
trentaine aujourd'hui, les 43 coopératives de soutien à domicile, de même que
l'émergence des coopératives d'habitation pour aînés soutenues par la
communauté qui renferment, selon l'avis du Conseil, un potentiel d'innovation
important pour répondre aux besoins futurs en lien avec le vieillissement de
la population.
    Madame Simard tient à préciser que "les coopératives dans le domaine de
la santé, loin d'être une voie vers la privatisation, constituent une
communautarisation des services." L'exemple des cliniques de santé première
ligne illustre bien cette situation, les médecins dans ces cliniques sont
toujours rémunérés par la Régie de l'assurance maladie du Québec alors que ce
sont les citoyens qui décident des orientations à prendre en fonction des
réalités locales.
    Le Conseil croit également qu'il faut agir sur les déterminants sociaux
de la santé, c'est-à-dire sur les facteurs qui contribuent à créer la maladie.
Or, l'un de ces facteurs est justement celui de ne pas avoir de contrôle sur
sa vie et d'être exclu des décisions qui nous touchent quotidiennement. La
coopérative est la réponse à cette perte de contrôle puisque les citoyens
brisent leur isolement et participent à construire un environnement qui leur
convient.
    En ce qui a trait à l'habitation pour personnes aînées, le rapport
reprend une recommandation du Conseil visant l'établissement de passerelles
entre le secteur de l'habitation et le ministère de la Santé et des Services
sociaux. Cette proposition avait été formulée aux membres du groupe Castonguay
lors d'une rencontre le 27 septembre 2007.

    Rappelons que le Conseil québécois de la coopération et de la mutualité a
pour mission de représenter le mouvement coopératif et mutualiste, de défendre
les intérêts de l'ensemble du mouvement et de travailler à l'amélioration des
conditions de développement coopératif. Il regroupe l'ensemble des
organisations coopératives sectorielles et régionales du Québec qui compte
plus de 3 200 coopératives et 39 mutuelles. Ces entreprises procurent de
l'emploi à plus de 87 000 personnes, regroupent plus de 8,5 millions de
membres, génèrent plus de 22 G $ de chiffres d'affaires et possèdent des
actifs évalués à près de 150 G $.




Renseignements :

Renseignements: Gervais Nadeau, (418) 835-1644 poste 16, Cellulaire:
(418) 572-1984; Source: Conseil québécois de la coopération et de la
mutualité

Profil de l'entreprise

Conseil québécois de la coopération et de la mutualité

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.