Rapport annuel sur les institutions financières 2016 - L'industrie maintient sa croissance tout en s'adaptant aux changements

MONTRÉAL, le 20 juin 2017 /CNW Telbec/ - L'Autorité des marchés financiers a déposé le 15 juin dernier le Rapport annuel sur les institutions financières 2016, lequel présente une vue d'ensemble de l'industrie et des divers enjeux, notamment économiques, technologiques et environnementaux, qui se posent aux différents acteurs du marché. Il précise également les actions entreprises par l'Autorité pour y répondre de manière efficace et en collaboration avec les parties prenantes.

« L'édition 2016 est le fruit d'un travail concerté basé sur notre connaissance approfondie du marché et sur les données statutaires fournies par les coopératives de services financiers, les sociétés de fiducie et sociétés d'épargne ainsi que les assureurs de personnes et de dommages qui exercent au Québec », a indiqué Louis Morisset, président-directeur général de l'Autorité. « Ce rapport dresse le portrait financier global de chacun des secteurs et fournit les données permettant d'apprécier la situation financière et l'envergure des opérations des institutions qui y sont associées, excluant les banques. À ce sujet, l'Autorité rehausse d'un cran le niveau de transparence en publiant pour la première fois le ratio de solvabilité des compagnies d'assurance sur une base individuelle », a-t-il ajouté.

Une industrie en croissance
En 2016, le secteur financier québécois a continué de croître tout en poursuivant sa transformation.

L'industrie « Finance et assurances », incluant les banques, a représenté 6,5 % du produit intérieur brut (PIB), soit une contribution de 20,7 milliards de dollars à l'économie québécoise. Pour l'année financière 2016, la croissance de cette industrie a été de 3,9 %1.

Des enjeux de plus en plus diversifiés
Sur le plan macroéconomique, le taux directeur établi par la Banque du Canada a été maintenu à un niveau destiné à stimuler la croissance économique et les investissements. Cette variable clé a continué de représenter un défi stratégique et opérationnel important au cours de la dernière année, incitant les institutions à faire preuve d'agilité et de prudence, et dans certains cas, à modifier leurs portefeuilles de placement, retirer certains produits ou en créer de nouveaux.

L'accroissement de l'endettement des ménages est demeuré au cœur des préoccupations de l'Autorité, ce qui l'a amenée à annoncer récemment l'émission prochaine d'une nouvelle ligne directrice sur l'octroi de crédit responsable, orientée sur le traitement équitable des consommateurs. De plus, l'Autorité maintient une vigie constante de l'évolution du secteur immobilier, puisque la volatilité de ce marché est susceptible d'affecter la solidité du système financier québécois.

Les enjeux technologiques posent des défis de taille à tous les acteurs du marché. En effet, bien que le développement des technologies constitue une opportunité pour les entreprises et puisse répondre à un intérêt grandissant de la part des consommateurs, il contribue à l'émergence de nouveaux risques. Face à l'essor des Fintech, mais aussi de l'économie collaborative, l'Autorité travaille conjointement avec les intervenants du marché et les autorités gouvernementales afin que l'encadrement demeure optimal tout en continuant de protéger adéquatement les consommateurs qui souhaitent bénéficier des innovations disponibles en toute sécurité. Sur ce point, l'Autorité a mis sur pied un Groupe de travail sur les Fintech, dont le comité directeur coordonne les travaux du Comité consultatif sur l'innovation technologique, du Laboratoire Fintech et de divers chantiers spécialisés. De plus, l'Autorité préside et contribue au bac à sable réglementaire mis sur pied par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières.

Les enjeux environnementaux liés notamment aux catastrophes naturelles et aux changements climatiques ont accaparé l'attention de l'industrie de l'assurance de dommages en 2016. Compte tenu de l'ampleur grandissante de ces phénomènes, l'Autorité en a fait un enjeu clé de son Plan stratégique 2017-2020.

Enfin, l'Autorité a continué de travailler de concert avec des organisations et régulateurs nationaux et internationaux afin de maintenir un dialogue collaboratif avec toutes les parties concernées. Sur ce point, mentionnons que l'Autorité joue notamment un rôle actif au sein du Conseil canadien des responsables de la réglementation en assurance, de l'Association internationale des contrôleurs en assurance et de l'International Association of Deposit Insurers. Les principaux travaux résumés dans le Rapport contribuent au maintien d'un encadrement prudentiel québécois qui répond aux plus hauts standards.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

1 Données fournies par l'Institut de la statistique du Québec

Information :

Journalistes seulement : 
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337

www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite

 

SOURCE Autorité des marchés financiers

Renseignements : Journalistes seulement : Sylvain Théberge : 514 940-2176; Centre d'information : Québec : 418 525-0337, Montréal : 514 395-0337, Autres régions : 1 877 525-0337

LIENS CONNEXES
www.lautorite.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.