Rabaska : un cadeau aux promoteurs, une plaie pour la région de Lévis



    MONTREAL, le 24 oct. /CNW Telbec/ - Avec le feu vert accordé par le
gouvernement de M. Charest au projet de terminal méthanier Rabaska, c'est
notre respect des engagements pris en vertu du Protocole de Kyoto qui est mis
à mal. C'est 125 000 tonnes de gaz à effet de serre supplémentaires qui seront
rejetées dans l'atmosphère annuellement, l'équivalent de plus de
20 000 voitures roulant pendant un an sur les routes du Québec. C'est aller
contre la volonté des citoyennes et des citoyens situés à proximité qui se
sont clairement prononcés contre le projet. Pour toutes ces raisons, Québec
solidaire dénonce vivement cette décision qui va à l'encontre des principes
les plus élémentaires de développement durable.
    "De l'avis de nombreux experts, les ports méthaniers de Rabaska et de
Gros-Cacouna sont parfaitement inutiles pour répondre aux besoins énergétiques
des Québécois à court terme. Les seuls bénéficiaires seront les promoteurs,
aux dépens des citoyens situés à proximité qui verront des terres agricoles
sacrifiées inutilement et une altération importante des beaux paysages de la
région. Les populations de Beaumont, Lévis et de l'île d'Orléans
s'inquiéteront, à juste titre, des risques d'accident à un endroit où la voie
navigable du St-Laurent est étroite", affirme Françoise David, co-porte-parole
de Québec solidaire.
    "L'argument avancé par les promoteurs qui veut que le gaz naturel se
substituera progressivement au mazout, très polluant, est séduisant mais ne
tient pas la route. Ne vient-il pas d'être taillé en pièces dans une toute
nouvelle étude ? Il existe de bien meilleures solutions de rechange. Québec
solidaire propose d'investir dans les énergies vertes comme la géothermie, la
biomasse et l'éolien plutôt que dans les énergies fossiles" poursuit Françoise
David.
    Par ailleurs, Rabaska aura des impacts importants sur la santé des
résidents situés à proximité et même au-delà. L'avis négatif des agences de
santé publiques concernées n'a manifestement pas été écouté. "Combien de fois
a-t-on entendu M. Charest répéter qu'il faisait de la santé sa première
priorité ? Avec cette décision, on voit à quel point cette fameuse priorité ne
pèse pas lourd devant les intérêts des promoteurs" indique le Dr. Amir Khadir,
co-porte-parole de Québec solidaire.




Renseignements :

Renseignements: Francis Boucher, responsable aux communications, (514)
710-0466

Profil de l'entreprise

Québec solidaire

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.