/R E P R I S E/ - Vote de grève au Cimetière Notre-Dame-des-Neiges



    MONTREAL, le 3 avril /CNW Telbec/ - Réunis en assemblée générale, mardi
soir, les membres du syndicat des travailleurs et des travailleuses du
cimetière Notre-Dame-des-Neiges de Montréal ont confié à leur comité exécutif
le mandat de déclencher la grève générale au moment qu'il le jugera opportun.
Le vote s'est tenu au scrutin secret, 88 des 90 syndiqués présents ont appuyé
la recommandation de leur comité exécutif.
    Daniel Maillet, président du syndicat s'est dit très satisfait de l'appui
dont l'assemblée générale a fait montre à l'endroit de ses représentants. "Le
piétinement patronal nous emmenait inévitablement dans un cul-de-sac. Nos
membres l'ont compris. Le message qu'ils viennent d'envoyer à la direction est
sans équivoque. Ils exigent que nos patrons montrent du respect à leur égard,
qu'ils cessent de tergiverser et qu'ils négocient enfin de bonne foi", a
indiqué le porte-parole syndical.
    Les négociations entre la direction du cimetière et les représentants
syndicaux ont débuté en mars 2006 par le dépôt du projet syndical. Plus de
vingt rencontres ont eu lieu depuis, mais aucun progrès significatif n'a été
enregistrer depuis, la partie patronale faisant littéralement du surplace.
    Les travailleurs du cimetière, pour atteindre deux grands objectifs, se
sont donné cinq priorités. Le premier de ces objectifs est de créer les
conditions propices à une retraite décente. Pour ce faire, les syndiqués
demandent la mise sur pied d'un régime de retraite à prestations déterminées
avec possibilité de rachat d'années de service antérieures. Ils veulent aussi
que les primes de départ sortent du champ de l'arbitraire dans lequel elles se
trouvent et qu'elles fassent dorénavant partie d'un régime conventionné.
    Le deuxième grand objectif syndical est d'assurer au plus grand nombre
possible d'employés une plus grande stabilité de revenus. La réduction de la
semaine travail à quatre jours, la garantie d'un plancher de 36 semaines de
travail annuelles et le resserrement des clauses de sous-traitance sont les
revendications mises en avant pour atteindre ce but.

    Le syndicat des travailleurs du cimetière Notre-Dame-des-Neiges de la
Fabrique de la paroisse Notre-Dame de Montréal (CSN) compte 115 membres dont
60 sont des travailleurs saisonniers.




Renseignements :

Renseignements: Roger Deslauriers, Service des communications de la CSN,
(514) 598-2378, cel.: (514) 916-8041; Source: La Confédération des syndicats
nationaux


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.