/R E P R I S E/ - Violation du droit au logement au Canada : les groupes satisfaits que le Rapporteur des Nations Unies n'ait pas mâché ses mots



    OTTAWA, le 22 oct. /CNW Telbec/ - Les groupes québécois de défense des
droits des mal logés et des sans-abri sont satisfaits des critiques sévères
émises à l'endroit du gouvernement canadien par le Rapporteur spécial des
Nations Unies sur le droit au logement, Miloon Kothari. A la fin d'une tournée
de 2 semaines qui l'a mené dans plusieurs villes canadiennes dont Montréal,
M. Kothari s'est dit "perturbé" et choqué par les "effets profonds et
dévastateurs de la crise du logement".
    Le Réseau SOLIDARITE Itinérance du Québec (RSIQ), le Front d'action
populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) et le Collectif régional de lutte à
l'itinérance en Outaouais (CRIO) se réjouissent particulièrement des
recommandations émises par le Rapporteur spécial. Celui-ci a notamment
recommandé au gouvernement fédéral de recommencer à financer directement le
logement social en y affectant une partie des surplus budgétaires engrangés à
Ottawa. Il a aussi proposé de poursuivre sur une période de 10 ans des
initiatives comme la Stratégie des partenariats de lutte à l'itinérance
(SPLI), et la fiducie de logement abordable que le Nouveau Parti Démocratique
avait négocié en 2005 avec l'ancien gouvernement libéral.
    M. Kothari a également recommandé d'intégrer les efforts en matière de
logement et d'itinérance dans une politique globale de lutte à la pauvreté,
constatant "l'érosion" des programmes sociaux dans les dernières années.
    Selon les groupes, les mots très durs utilisés par le Rapporteur spécial
s'expliquent par la richesse du Canada, notamment au niveau des finances
publiques. Les groupes rappellent que le gouvernement fédéral a dégagé des
surplus totalisant 95 milliards $ depuis 1998 et qu'au même moment, la Société
canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) a à elle seule accumulé des
surplus qui atteignent maintenant 5.5 milliards $.
    Les groupes considèrent que le portrait que M. Kothari a dressé des
différentes facettes des problèmes de logement et d'itinérance correspond tout
à fait à la réalité à laquelle ils sont confrontés quotidiennement. Ils
précisent qu'au Québec, 111 000 ménages locataires consacraient déjà plus de
80 % de leur revenu pour se loger en 2001, avant les hausses importantes des
loyers survenues à la faveur de la pénurie de logements locatifs. Ils
partagent également les constats du Rapporteur spécial quant aux problèmes
d'insalubrité et de hausse des coûts d'énergie.
    Le Rapporteur spécial s'est dit choqué du nombre de personnes
itinérantes, nombre évalué à 30 000 à 40 000 personnes différentes chaque
année au Québec. Cette problématique qui touche de plus en plus de jeunes et
de femmes, requiert selon M. Kothari un travail important de la part des
gouvernements sur plusieurs années.
    Enfin, les groupes partagent les observations et les recommandations du
Rapporteur sur les conditions de vie des personnes autochtones, en réserve
comme en milieu urbain, où elles constituent une bonne part de la population
itinérante.

    Le RSIQ, le FRAPRU et le CRIO souhaitent que ces recommandations soient
suivies rapidement par des actions concrètes et des investissements
budgétaires. Ils rappellent à cet égard que les gouvernements canadien aussi
bien que québécois n'ont pas encore répondu au rapport du Comité onusien sur
les droits économiques, sociaux et culturels émis en mai 2006.




Renseignements :

Renseignements: Nathalie Rech, Réseau SOLIDARITE Itinérance du Québec
(RSIQ), (514) 528-6466; François Saillant, Front d'action populaire en
réaménagement urbain (FRAPRU), (514) 522-1010, cell (514) 919-2843; François
Roy, Collectif régional de lutte à l'itinérance en Outaouais (CRIO),  cell
(613) 277-6507


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.