/R E P R I S E/ - Rendez-vous stratégique sur les algues bleu-vert - L'AESEQ réclame des mesures supplémentaires pour la formation des entrepreneurs en traitement des eaux usées



    MONTREAL, le 26 sept. /CNW Telbec/ - L'Association des entreprises
spécialisées en eau du Québec (AESEQ) accueille favorablement le plan
d'intervention que le gouvernement du Québec a proposé hier dans le cadre du
Rendez-vous stratégique sur les algues bleu-vert, mais souhaite que des
mesures supplémentaires soient prises pour mieux former les entrepreneurs en
traitement des eaux usées.
    Rappelons que le plan d'intervention sur les algues bleu-vert vise les
trois enjeux suivants pour contrer la problématique des cyanobactéries :

    
    - l'amélioration des connaissances sur les cyanobactéries pour mieux
      agir;
    - les actions de prévention contre les apports en phosphore;
    - la sensibilisation, la prévention et la protection de la santé
      publique.

    Bien que satisfait de ces mesures, le président de l'AESEQ, M. Frédéric
Ayotte, estime que la formation et l'amélioration des connaissances des
entrepreneurs qui installent et entretiennent les fosses septiques et les
divers systèmes d'assainissement autonomes ne sont pas suffisamment
privilégiées.
    Or, les membres de l'AESEQ sont directement interpellés par la mise en
application des mesures proposées. Il est pressant que la ministre du
Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp -
qui a bien entendu les représentations formulées en ce sens par l'AESEQ - les
intègre au plan d'intervention sur les algues bleu-vert.
    En effet, certaines actions de ce plan d'intervention, particulièrement
dans la section "Prévention contre les apports de phosphore aux plans d'eau",
seront confiées aux entrepreneurs qui exécutent les travaux de traitement des
eaux usées ou qui entretiennent ces ouvrages, tels que :

    - la mise aux normes des équipements septiques déficients;
    - l'application des exigences de rejet des ouvrages de traitement des
      eaux usées se déversant en lac ou en amont d'un lac, lorsque des
      équipements de déphosphatation sont présents et que la technologie le
      permet;
    - la vidange régulière des boues des fosses septiques.
    

    Dans cette foulée, l'AESEQ croit que Mme Beauchamp devrait en profiter
pour mener une révision en profondeur du Règlement sur l'évacuation et le
traitement des eaux usées des résidences isolées (Q-2, r.8) afin qu'il soit
suffisamment flexible pour s'adapter rapidement aux nouvelles technologies et
à la réalité du terrain.
    D'autre part, l'AESEQ salue les actions proposées concernant
l'amélioration des connaissances visant à renforcer la recherche et
l'innovation, notamment pour assurer le transfert du savoir des technologies
vers les utilisateurs et pour améliorer les mesures de diffusion et de
concertation des intervenants concernés (chercheurs, entreprises et
utilisateurs).
    Enfin, il va de soi qu'en tant qu'intervenante incontournable dans la
mise en application du plan d'intervention du gouvernement, l'AESEQ s'attend à
participer activement aux travaux de la table de concertation sur les algues
bleu-vert.

    Droits acquis aux détenteurs de la sous-catégorie 4280

    Par ailleurs, l'AESEQ a profité de sa participation à cette rencontre
pour réitérer son opposition face à l'intention de la Régie du bâtiment du
Québec (RBQ) d'accorder, lors de la création d'une sous-catégorie spécifique à
l'assainissement autonome dans le cadre de la réforme de la qualification
professionnelle, un droit acquis aux actuels détenteurs de la
sous-catégorie 4280 - Entrepreneur en excavation et terrassement.
    Puisque le traitement des eaux usées constitue une activité à risque pour
la santé publique et pour la conservation de la qualité de l'eau souterraine
et des cours d'eau, l'AESEQ est d'avis qu'il ne doit exister aucun droit
acquis permettant de polluer ou de menacer la santé publique.
    L'Association propose plutôt que tous les actuels détenteurs de la 4280
valident, au cours d'une période de trois ans, leurs connaissances de la
réglementation et des principales données techniques du traitement des eaux
usées, soit en passant l'examen technique développé par la RBQ, soit en
suivant un cours reconnu par la RBQ, et qui les exempteraient dudit examen.

    A propos de l'AESEQ

    Organisme à but non lucratif créé en 1964, l'AESEQ est affiliée depuis
1985 à l'Association provinciale des constructeurs d'habitations du Québec
(APCHQ), laquelle transige avec plus de 17 000 entreprises réunies au sein de
16 bureaux régionaux. Dédiée au professionnalisme de ses membres et à la
protection de la santé publique, l'AESEQ regroupe des entrepreneurs impliqués
dans la gestion du cycle de l'eau (forage, installation des pompes, traitement
de l'eau potable et assainissement autonome). Elle a pour mission de
promouvoir et défendre leurs intérêts tout en assurant la protection et la
conservation de la ressource "eau souterraine", et ce, dans une perspective de
développement durable. Pour en savoir davantage, visitez le www.aeseq.com




Renseignements :

Renseignements: Daniel Schanck, Directeur général de l'AESEQ, (514)
353-9960, 1 800 468-8160, poste 168, dschanck@apchq.com; Source: Association
des entreprises spécialisées en eau du Québec (AESEQ)

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES ENTREPRISES SPECIALISEES EN EAU DU QUEBEC (AESEQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.