/R E P R I S E/ - Le Canada qualifie de première étape importante le nouvel accord des Nations Unies



    NUSA DUA, BALI, Indonésie, le 15 déc. /CNW Telbec/ - Samedi, à l'issue de
la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, le ministre
de l'Environnement du Canada, John Baird, s'est dit heureux de voir le
consensus autour d'un nouvel accord international qui reconnaît que tous les
pays doivent jouer un rôle.
    "Dès le tout début de ces discussions, le Canada a maintenu que nous
devions disposer d'un cadre international efficace ayant force obligatoire,
qui mène à de véritables réductions des gaz à effet de serre. Pour atteindre
cet objectif, tous les grands émetteurs, y compris la Chine, l'Inde et les
Etats-Unis, doivent se rallier, et le monde s'est aujourd'hui rapproché de cet
objectif", a déclaré le ministre Baird. "Notre gouvernement est fier de la
position de principe qu'il a adoptée. L'adhésion des Etats-Unis à ce cadre
montre que cette conférence a fait progresser les choses, et nous considérons
qu'il s'agit d'une première étape importante. Il faut maintenant que d'autres
grands émetteurs se rallient au cours des deux prochaines années."
    L'accord conclu plus tôt aujourd'hui lance un effort de deux ans visant à
négocier un plan mondial de réduction des gaz à effet de serre qui contribuent
au changement climatique.
    "Il ne faut pas se faire d'illusion : les deux prochaines années seront
difficiles et donneront lieu à des négociations longues et intenses. Le Canada
a hâte de relever ce défi et de collaborer avec ses partenaires internationaux
à l'élaboration d'une solution mondiale pour lutter contre le changement
climatique", a déclaré le ministre Baird.
    Le Canada et les Nations Unies avaient trois buts principaux au début de
la conférence :

    
    - les pays doivent se rallier et s'entendre pour lancer des négociations
      en vue d'un accord pour l'après-2012;

    - il doit y avoir une entente sur les éléments fondamentaux du cadre, et

    - il faut fixer une date d'échéance de 2009 pour les négociations.
    

    Le Canada a réussi à atteindre ces buts. "Le changement climatique est un
problème mondial qui requiert des solutions internationales, et l'accord
d'aujourd'hui en est une. Nous avons fait preuve de leadership en matière
d'environnement au sein du G8, de l'APEC, du Commonwealth et des Nations
Unies," a déclaré le ministre Baird. "Je tiens à préciser que le Canada adhère
au processus des Nations Unies et à un nouveau cadre international reposant
sur la science et a montré qu'il est résolu à agir avec son plan Prendre le
virage. Il est temps de passer à l'action."




Renseignements :

Renseignements: Eric Richer, Attaché de presse, Bureau du ministre de
l'Environnement, (819) 997-1441, En Indonésie: 085857032508; Environnement
Canada, Relations avec les médias, (819) 934-8008, 1-888-908-8008


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.