/R E P R I S E/ - L'allocation-logement a dix ans : un programme qui a mal vieilli



    MONTREAL, le 24 sept. /CNW Telbec/ - A quelques jours du dixième
anniversaire du programme québécois d'allocation-logement, le Front d'action
populaire en réaménagement urbain déplore ce qu'il qualifie de "négligence
gouvernementale grave" à l'endroit de ce programme dont la mission est de
fournir un soutien financier à des locataires, des propriétaires et des
chambreurs et chambreuses à faible revenu pour les aider à assumer leurs coûts
de logement.
    Selon le FRAPRU, en ne faisant pas de publicité adéquate sur ce
programme, en n'indexant pas ses paramètres depuis maintenant dix ans et en
continuant d'en exclure une large partie des ménages en besoin, le
gouvernement a fait fondre le nombre de bénéficiaires qui est passé de 155 414
au début du programme à 128 903 en 2006. Le coordonnateur de l'organisme,
François Saillant, ajoute : "En 2006, le gouvernement a investi 22 millions $
de moins dans ce programme qu'il ne l'avait fait en 1998; c'est autant
d'argent dont on a privé les plus pauvres de la société".
    Le programme d'allocation-logement a été lancé le 1er octobre 1997 par
l'ancien gouvernement péquiste de Lucien Bouchard. Il est réservé aux familles
avec enfants, aux personnes âgées de 55 ans et plus et aux couples dont au
moins un des membres a ce même âge.

    Pas de publicité, pas d'indexation non plus
    -------------------------------------------

    Le FRAPRU déplore l'absence à peu près totale de publicité faite par le
gouvernement québécois autour du programme d'allocation-logement. Il soutient
que beaucoup de ménages ne reçoivent pas cette aide... tout simplement parce
qu'ils n'en connaissent pas l'existence.
    L'organisme condamne également l'absence d'indexation du programme depuis
sa création en 1997. Ainsi, les revenus maximums admissibles sont demeurés
sensiblement les mêmes depuis dix ans. Une personne seule de plus de 55 ans ne
peut toujours pas gagner plus de 16 480 $ par année pour recevoir une
allocation-logement, ce montant s'élevant à 20 000 $ dans le cas des couples
âgés et des familles monoparentales avec un enfant. Le revenu le plus élevé
admis est de 22 000 $ par année, mais il ne s'applique qu'aux couples avec
trois enfants à charge ou aux familles monoparentales avec quatre enfants!
    De plus, le montant maximum d'allocation-logement est demeuré exactement
le même qu'il y a dix ans, soit 80 $ par mois, alors que les loyers, eux, ont
augmenté en moyenne de 26,5 % au Québec durant la même période. "Le
gouvernement ne s'aperçoit-il pas que le coût de la vie, et en particulier
celui des loyers, a augmenté?", se demande Marie-José Corriveau, responsable
des dossiers québécois au FRAPRU.

    Une exclusion discriminatoire
    -----------------------------

    Le FRAPRU considère par ailleurs discriminatoire l'exclusion de ce
programme des couples sans enfants et des personnes seules de moins de 55 ans.
Il rappelle à cet égard que les premières données du recensement de 2006
démontrent que les personnes seules comptent désormais pour 49 % des ménages
locataires du Québec, alors que ce pourcentage était de 44 % en 1996. Il
ajoute que ces personnes sont souvent celles qui éprouvent les plus grandes
difficultés à se loger convenablement à un prix raisonnable.
    Selon François Saillant, "ce n'est assurément pas une
allocation-logement, même étendue et améliorée, qui règlera tous les problèmes
de logement, mais ce n'est pas une raison pour continuer d'en exclure des
dizaines de milliers de ménages; ceux-ci pourraient au moins recevoir petit un
coup de pouce financier, en attendant de pouvoir améliorer leur sort de
manière plus complète et durable, en ayant accès à un logement social".
    En terminant, le FRAPRU recommande aux ménages qui se croient admissibles
à l'allocation-logement de s'adresser au Ministère du Revenu du Québec au
1 888 511-2558.




Renseignements :

Renseignements: François Saillant, (514) 522-1010, (514) 919-2843
(cellulaire); Marie-José Corriveau, (514) 522-1010, (514) 386-1040
(cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.