/R E P R I S E/ - Journée mondiale de l'Habitat: A quand un code du logement pour toutes les villes du Québec ?



    MONTREAL, le 30 sept. /CNW Telbec/ - Le Regroupement des comités logement
et associations de locataires du Québec (RCLALQ) profite de la Journée
mondiale de l'Habitat, qui se tient le 1er octobre 2007, pour lancer une vaste
campagne d'appuis à l'instauration et la mise en application d'un code
provincial du logement. "Il nous apparaît impensable que des villes
importantes, telles Laval, Granby, Rouyn-Noranda, Amqui, Valleyfield et
Beauharnois, pour n'en nommer que quelques unes, ne procurent pas à leurs
citoyen-ne-s un code du logement et des services d'inspections en matière de
logement", déplore André Trépanier, responsable des dossiers politiques du
RCLALQ.
    Pendant que la ministre responsable de l'Habitation, Madame Nathalie
Normandeau, commencera à recevoir les lettres d'appui à un code provincial du
logement, le RCLALQ portera ce message aux Rendez-vous de l'habitation, qui se
tiennent ce 1er octobre au Palais des congrès de Montréal. La plupart des
grands décideurs du monde de l'habitation québécois y seront réunis pour
marquer la Journée mondiale de l'Habitat et les 40 ans de la Société
d'habitation du Québec (SHQ), sous le thème Bâtissons du mieux vivre. "Bâtir
du mieux vivre, c'est aussi le droit de vivre dans un logement bon état",
ajoute le porte-parole du RCLALQ.
    Partout au Québec, des ménages locataires vivent des situations qui
portent atteinte à leur confort, leur santé ou leur sécurité. Les dernières
données du Recensement 2006 de Statistique Canada nous indiquaient que 112 755
logements locatifs occupés au Québec nécessitent des réparations majeures et
328 365 autres nécessitent des réparations mineures. L'insalubrité et le
manque d'entretien des logements sont une problématique préoccupante.
    Dès 1977, le ministre responsable de l'Habitation, feu M. Guy Tardif,
recommandait la mise en vigueur d'un code provincial du logement dans son
Livre blanc sur les relations entre locateurs et locataires. Des villes comme
Québec, Gatineau et Montréal ont déjà agi dans ce sens. A cet égard, le
Règlement sur la salubrité et l'entretien des logements de la Ville de
Montréal est un exemple à suivre, d'autant plus qu'il est accompagné depuis
juin 2007 d'un plan d'action qui a été salué tant par les associations de
locataires que des corporations de propriétaires immobiliers.
    En outre, la Régie du bâtiment du Québec tarde à mettre en vigueur le
volet sécurité du Code national du bâtiment pour les logements déjà
construits. Ce volet sécurité, en y ajoutant les dispositions en salubrité et
en entretien des logements, pourrait servir de base à l'écriture d'un code
provincial du logement.
    Pour conclure, le RCLALQ a pris note de l'engagement de la ministre
Normandeau, pris en juillet 2007, de voir à l'imposition de normes partout au
Québec en ce qui a trait aux piscines résidentielles. Dans le même esprit,
nous comptons sur son action pour assurer à tous les ménages locataires de la
province la possibilité de jouir d'un logement en bonne condition.




Renseignements :

Renseignements: André Trépanier, responsable des dossiers politiques du
RCLALQ, (514) 781-2220 (cellulaire), 1-866-521-7114, www.rclalq.qc.ca.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.