/R E P R I S E/ - Dette publique: L'AQRP lance une réflexion sur le fonds d'amortissement des régimes de retraite



    MONTREAL, le 27 avril /CNW Telbec/ - Dans le cadre de sa participation à
la première Rencontre intergénérationnelle portant sur le remboursement de la
dette publique, organisée les 27 et 28 avril 2007 conjointement par le Conseil
permanent de la jeunesse et par le Conseil des aînés, l'Association québécoise
des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) souhaite amorcer une
réflexion collective sur le Fonds d'amortissement des régimes de retraite
(FARR). D'une valeur de plus de 27 milliards de dollars au 31 mars 2007, le
FARR est un actif qui sera utilisé par le gouvernement pour payer les
prestations des employés des secteurs public et parapublic. "Or, comme le
gouvernement emprunte pour faire des dépôts au FARR, il nous semble essentiel
de bien encadrer cette pratique afin de protéger autant les finances publiques
du Québec que les rentes des retraités de l'Etat", a déclaré M. Roger
Bellavance, président de l'AQRP.
    Depuis sa création en 1993, le gouvernement a déposé plus de 20 milliards
au FARR. Pour effectuer des dépôts au FARR, le gouvernement émet des
obligations sur les marchés financiers. Il augmente ainsi la dette directe.
Toutefois, comme les dépôts au FARR diminuent le passif net au titre des
régimes de retraite, l'impact sur la dette totale est nul.
    Par ailleurs, les dépôts au FARR diminuent le service de la dette. En
effet, les taux de rendement obtenus sur les fonds gérés par la Caisse de
dépôt et placement du Québec sont généralement plus élevés que les taux
d'intérêt sur les obligations émises afin de financer les dépôts au FARR.
Depuis 1993, le FARR a généré plus de 6 milliards de revenus de placements qui
ont été inscrits en réduction du service de la dette du gouvernement.
    Entre 1997 et 2007, le passif net au titre des régimes de retraite est
passé de 40,4 à 32,6 milliards, en baisse de près de 8 milliards en 10 ans. De
plus, durant la même période, le gouvernement a réussi à faire en sorte que le
poids de la dette totale du Québec passe de 52% à 43% du PIB.
    Au 31 mars 2007, la dette totale du gouvernement du Québec s'établissait
à 122 milliards. Elle est composée d'une dette directe évaluée à 90 milliards
et du passif net au titre des régimes de retraite, évalué à 32,6 milliards, ce
à quoi on doit retrancher la somme de 575 millions accumulée au Fonds des
générations.
    "Jusqu'ici, le FARR a donc très bien servi le Québec, contribuant à
diminuer significativement le poids des retraités de l'Etat sur nos finances
publiques et à réduire le service de la dette. Malgré ses avantages évidents,
il importe cependant de se questionner sur une pratique qui consiste, en
dernière analyse, à emprunter pour jouer en bourse. Les rendements ne seront
peut-être pas toujours au rendez-vous, mais la dette, elle, demeurera", a
conclu le président de l'AQRP.

    Fondée en 1968, l'AQRP est la principale association indépendante
représentant l'ensemble des retraités des secteurs public et parapublic au
Québec. Elle accueille plus de 22 000 membres provenant des gouvernements du
Québec et du Canada, des sociétés d'Etat et des municipalités du Québec, ainsi
que des réseaux québécois de la Santé et de l'Education. Sa mission est de
promouvoir et défendre les droits et intérêts économiques, financiers,
culturels, intellectuels et sociaux de ses membres.




Renseignements :

Renseignements: Mathieu Santerre, (418) 928-2608,
communication@aqrp.qc.ca; Source: AQRP


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.