/R E P R I S E/ - C'est le printemps, vérifiez vos gouttières et descentes pluviales!



    MONTREAL, le 24 avril /CNW Telbec/ - Avec l'arrivée du printemps et des
pluies parfois abondantes, il vaut mieux s'assurer que vos gouttières et
descentes pluviales fonctionnent adéquatement. Pour ce faire, quels sont les
facteurs à considérer et les éléments à observer? Vous trouverez des réponses
à vos questions dans le Guide de performance de l'Association provinciale des
constructeurs d'habitations du Québec (APCHQ). Cet outil de référence pratique
vous permettra de juger de la qualité d'un ouvrage effectué à l'intérieur de
paramètres précis et de connaître les tolérances admissibles concernant,
notamment, les gouttières et les descentes pluviales.

    A vous d'y voir

    Comme la très grande majorité des maisons neuves sont livrées sans
gouttières, il est fort probable que vous ayez à transiger avec un
entrepreneur spécialisé pour leur installation. Bien que les gouttières et les
descentes captent les eaux pluviales, elles ne gèrent pas les accumulations
d'eau potentielles sur les pourtours des fondations, ce dont vous devrez
discuter avec votre entrepreneur paysagiste. Il est important de vous entendre
avec ces deux professionnels avant même de commencer les travaux, et ce, afin
de bien protéger votre propriété des ennuis potentiels importants, tels que
des fissures aux fondations ou des infiltrations d'eau. Ainsi, bien au-delà de
l'aspect esthétique de l'aménagement paysager ou de l'ajout de gouttières, des
considérations essentielles demeurent de votre ressort. Il est de votre
responsabilité de vous assurer que les tolérances admissibles sont
adéquatement respectées.

    Les tolérances à respecter

    Les gouttières doivent avoir une pente adéquate vers les descentes
pluviales et les drains afin qu'il n'y ait pas d'accumulation d'eau de plus de
1/2 po (12 mm) lorsqu'elles ne sont pas obstruées. Elles devraient en outre
permettre un écoulement sans débordement lors de précipitations normales et
l'eau ne devrait pas demeurer dans les gouttières plus de 48 heures après une
pluie, à moins qu'il ne s'agisse d'un mélange de pluie et de neige. Quant aux
descentes pluviales, elles devraient être installées de façon à éviter
l'accumulation d'eau à l'intérieur d'un périmètre équivalant à 6 pi 6 po (2 m)
sur le pourtour du bâtiment. Ainsi, lors de l'aménagement du terrain, il faut
prévoir des pentes positives (qui éloignent l'eau des fondations) et installer
des butoirs et des drains adéquats pour favoriser un égouttement normal.
    Il importe aussi de souligner qu'il est interdit de raccorder les
descentes pluviales au drain français de la maison, puisque ce type de raccord
peut entraîner des problèmes majeurs d'infiltrations d'eau. Dans ce cas, des
correctifs devront être apportés par l'entrepreneur qui en fait
l'installation. Mentionnons toutefois qu'il est possible de raccorder les
descentes pluviales à un système de drainage qui sera dirigé vers un fossé.
Les "écolos" peuvent aussi installer un réservoir tout près des descentes
pluviales de façon à récupérer l'eau de pluie pour arroser les fleurs et le
terrain.

    Des fuites?

    Vous voyez des fuites aux joints des gouttières et des descentes
pluviales? Si ces écoulements sont notés lors d'une pluie normale, la
situation n'est pas jugée acceptable et l'entrepreneur qui les a installées
devrait apporter les correctifs requis. Par contre, si l'eau s'écoule à
l'extérieur des gouttières ou déborde lors de fortes pluies, il ne s'agit pas
de fuites. Les gouttières peuvent être obstruées par des débris qui empêchent
un écoulement adéquat; leur nettoyage fait partie de l'entretien normal de
votre résidence.

    A propos du Guide de performance de l'APCHQ

    Suivant les différentes étapes de construction, le Guide de performance
de l'APCHQ répertorie quelque 280 constats de situation, lesquels sont
accompagnés d'un niveau de performance à respecter, indiquant un seuil
acceptable de tolérance. Bien que ces constats et recommandations aient été
établis en fonction du marché de la maison neuve, nombres d'entre eux
s'appliquent également au marché de la rénovation. Pour vous le procurer,
communiquez avec le Service Formation construction de l'APCHQ au 514 353-9960
ou au 1 800 468-8160, poste 257.

    A propos de l'APCHQ

    L'APCHQ transige avec plus de 14 000 entreprises réunies au sein de
16 bureaux régionaux, affirmant sa position de leader dans l'industrie de la
construction et de la rénovation résidentielles. En 1976, elle a instauré un
programme privé de garantie sur les bâtiments résidentiels neufs, duquel s'est
largement inspiré le gouvernement pour définir les standards de la garantie
obligatoire en 1999. Proactive, elle a créé en 1986 un plan de garantie
couvrant les travaux de rénovation. Elle a également mis sur pied la bannière
Réno-Maître en 2002. L'Association et ses membres effectuent ainsi 76 % des
travaux en habitation. Depuis 1997, l'APCHQ est la plus importante
gestionnaire de mutuelles de prévention du domaine de la construction. Etant
le seul agent négociateur patronal des relations de travail dans le secteur
résidentiel, elle défend les intérêts de quelque 12 000 employeurs et
25 000 travailleurs.




Renseignements :

Renseignements: Mélanie Saulnier, Conseillère principale en
communications - APCHQ, (514) 353-9960, poste 270, Cell.: (514) 951-3493,
msaulnie@apchq.com; Source: Association provinciale des constructeurs
d'habitations du Québec (APCHQ)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.