/R E P R I S E -- Vacances de la construction 2008: rupture dans la tradition/



    "L'Alliance déplacera-t-elle aussi les vacances hivernales pour prévenir
    les chutes de neige ou encore le verglas?"

    MONTREAL, le 11 juill. /CNW Telbec/ - Du 20 juillet au 2 août 2008
inclusivement, des dizaines de milliers de travailleurs et de travailleuses de
la construction partiront en vacances. On estime qu'il s'agit de près du quart
de la population québécoise qui se trouve en congé à cette période de l'année.
    Inutile de mentionner toute l'importance que cela revêt en matière de
retombées économiques, récréotouristiques, etc. Nombre d'industries et de
secteurs d'activités planifient donc aussi leur gestion en fonction des
vacances de la construction. Relativement à l'industrie de la construction, la
tenue des vacances pendant les deux dernières semaines pleines de juillet
permettait une meilleure coordination des différents intervenants, connexes ou
non à l'industrie.

    Déplacer les vacances pour lutter contre la chaleur?
    ----------------------------------------------------

    L'Alliance syndicale (CSN-CSD-International) a jugé opportun et adéquat
d'accorder aux employeurs une modification dans la planification des vacances
estivales, décalant ainsi les vacances de la construction d'une semaine.
L'Alliance, de concert avec les employeurs, prétend qu'il s'agit d'"un moyen
pour lutter contre les changements climatiques".
    La FTQ-Construction se demande comment l'Alliance peut prévoir les vagues
de chaleur deux ans à l'avance? D'ailleurs, déplacera-t-elle aussi les
vacances hivernales pour prévenir les chutes de neige ou encore le verglas?
    En réalité, cette modification aux conventions collectives est le fruit
d'une négociation mal menée par l'Alliance, qui est à la fois dépassée par son
mandat et qui connaît mal le contenu des conventions collectives.

    Le discours de l'Alliance ne tient pas la route
    -----------------------------------------------

    Pour la FTQ-Construction, la santé et la sécurité du travail est une
affaire d'organisation du travail et de méthodes de travail. Pour protéger les
travailleurs et éliminer les dangers que représentent les contraintes
thermiques pour la santé, il est primordial de faire appliquer le Règlement
sur la santé et la sécurité du travail à même les chantiers, lequel prévoit
des dispositions quant aux contraintes thermiques.

    Les travailleurs laissés-pour-compte
    ------------------------------------

    Qu'entend faire l'Alliance pour protéger les travailleurs du génie civil,
ceux qui exécutent des travaux d'urgence et d'entretien ainsi que les
travailleurs de la Baie James, qui eux, ne bénéficient pas de deux semaines de
vacances au même moment que les autres travailleurs? Que fera-t-elle aussi si,
par malchance, une canicule s'abattait sur le Québec au retour des vacances
des travailleurs?
    L'Alliance syndicale a préféré "négocier" la protection des travailleurs,
à défaut d'être capable d'exercer un véritable rapport de force pour faire
appliquer le Règlement. Ainsi, les employeurs ont obtenu de l'Alliance de
faire déplacer les vacances de la construction d'une semaine, prétextant une
mesure pour lutter contre les changements climatiques... Le parfait prétexte
pour détourner l'attention du vrai problème et échapper à l'application des
mesures pourtant prévues pour protéger les travailleurs.

    
    En bref...
    ----------

      - L'Alliance concède aux employeurs de décaler les vacances de la
        construction, prétextant lutter contre les "changements climatiques",
        plutôt que de prendre ses responsabilités et faire appliquer le
        Règlement sur la santé et la sécurité du travail qui prévoit des
        dispositions à cet effet.
      - L'Alliance ne prend aucune mesure pour protéger les travailleurs
        contre les coups de chaleur durant les autres semaines de la période
        estivale, pas plus qu'elle ne se soucie des travailleurs qui ne
        bénéficient pas des deux semaines de la construction, soit près de
        20% de l'ensemble des salariés de l'industrie.
      - L'Alliance, dépassée par son mandat, adopte et diffuse le discours de
        la partie patronale, à défaut de s'y connaître en matière de santé et
        de sécurité du travail.
    

    Pendant que l'Alliance dort au gaz et laisse les travailleurs sans
protection sur les chantiers, la FTQ-Construction poursuit son travail de
prévention et de sensibilisation aux dangers que représentent les contraintes
thermiques pour la santé des travailleurs.

    La FTQ-Construction est l'association syndicale la plus représentative de
l'industrie de la construction, avec plus de 72 000 membres.

    Ces informations et plus encore au www.ftqconstruction.org.




Renseignements :

Renseignements: Maude Messier, responsable des communications, (514)
213-0770; Source: FTQ-Construction


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.