/R E P R I S E -- Urgences Santé - Les négociations avec les répondants médicaux d'urgences s'attaquent maintenant à la question salariale/



    MONTREAL, le 12 fév. /CNW Telbec/ - Les répondants médicaux d'Urgences
Santé (Montréal et Laval) viennent de franchir une étape importante dans la
négociation de leurs conditions de travail. Alors que les discussions sur les
aspects normatifs viennent tout juste de se conclure, les parties patronale et
syndicale abordent à partir d'aujourd'hui la question salariale. Ces
discussions vont se poursuivre dans les jours qui viennent.
    La convention collective des répondants médicaux d'urgence (RMU) est
échue depuis juin 2003. Ils n'ont reçu aucune indexation ni augmentation de
salaire depuis ce temps. Les salaires horaires varient de 15,12 $ l'heure à
19,82 $ au sommet de l'échelle salariale, soit le 10e échelon. C'est 60 % de
moins que leurs collègues RMU de Toronto et 32 % de moins que leurs collègues
du 9-1-1 à l'emploi de la Ville de Montréal. Ces faibles salaires nuisent à la
rétention du personnel RMU.
    Rappelons qu'en assemblée générale le 21 novembre, les RMU ont voté à
l'unanimité en faveur de la grève. La résolution adoptée demandait "de mettre
en place un plan d'action prévoyant des moyens de pression, incluant le
recours à la grève." Le président du syndicat des RMU (SCFP-FTQ), Martin
Doyon, signale toutefois que " depuis novembre, les RMU n'ont exercé que des
moyens de pression purement administratifs qui n'ont pas affecté le service à
la population".
    La quarantaine de RMU a répondu l'an dernier (2006-2007) à 339 222 appels
pour le seul territoire de Montréal et Laval.

    Le travail des RMU

    Les RMU répondent aux appels de nature médicale transmis par le 9-1-1.
Ils déterminent la priorité de l'appel et décident de l'envoi d'une ambulance.
    Pour en savoir plus sur la nature du travail des RMU, une vidéo de
11 minutes sur le travail quotidien des RMU est accessible en ligne à
l'adresse suivante : http://scfp.qc.ca/modules/pages/index.php?id=71 . Il
existe aussi un reportage du 1er novembre de l'émission Enquête de la télé de
Radio-Canada, (http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/enquete/) qui résume la
situation dans laquelle se retrouvent quotidiennement les RMU.

    Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-FTQ) représente
quelque 20 000 membres dans la santé et les services sociaux au Québec. En
plus de ce secteur d'activité, le SCFP est présent dans 10 autres secteurs,
entre autres, l'éducation, les municipalités, le transport urbain, le
transport aérien, les sociétés d'Etat et organismes publics québécois,
l'hydroélectricité et les communications. Comptant au total plus de
100 000 membres au Québec, il est le plus important syndicat affilié de la
FTQ.




Renseignements :

Renseignements: Martin Doyon, prés. syndicat des RMU (SCFP-FTQ), cell.
(514) 723-5810; Robert Bellerose, Information SCFP, cell. (514) 247-9266;
SOURCE: SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.