/R E P R I S E -- Sondage du Conseil du patronat - Les entreprises sont grandement préoccupées par un arrêt de travail possible à Postes Canada/

MONTRÉAL, le 1er juin 2011 /CNW Telbec/ - Selon un sondage-éclair effectué au cours des deux derniers jours par le Conseil du patronat du Québec auprès de ses membres - auquel ont participé notamment plusieurs grandes entreprises du Québec - les entreprises québécoises appréhendent grandement la possibilité d'un arrêt de travail à Postes Canada. En effet, 86 % des répondants ayant participé à ce sondage estiment que leur entreprise serait modérément (44 %) ou énormément (42 %) touchée par une grève à Postes Canada.

« Un grand nombre d'activités centrales de ces entreprises seraient perturbées, précise le président du Conseil du patronat, M. Yves-Thomas Dorval. On mentionne, en particulier, la réception de chèques - une entreprise en reçoit jusqu'à 10 000 par mois - et de comptes payables ; aussi la facturation aux clients ainsi que l'envoi et la réception de documents importants. Un de nos membres, et non le moindre, se verrait même dans l'obligation de fermer carrément son site internet transactionnel. »

De ces entreprises, 67 % entendent prendre des mesures pour pallier les inconvénients occasionnés par une telle grève. Au nombre de ces mesures, on compte le recours à des services de messagerie privée ou la livraison d'effets ou de documents prise en charge par l'entreprise elle-même. Plusieurs membres ont commencé à informer leurs correspondants sur des solutions de rechange, comme utiliser le télécopieur ou avoir recours aux moyens de communication électronique. Certaines entreprises comptent même ouvrir des comptoirs temporaires pour distribuer des chèques.

Selon le type d'entreprise, les dépenses imprévues occasionnées par une grève se chiffreraient de quelques centaines à des dizaines de milliers de dollars par jour. Tous ces inconvénients et les pertes financières prévues expliquent sans doute que 86 % des répondants se disent en faveur d'une intervention gouvernementale spéciale qui aurait comme objectif de mettre fin rapidement à une grève.

« Vu le rôle clé que Postes Canada joue dans notre économie, nous pouvons pratiquement considérer cette institution comme un service essentiel. Il serait très néfaste que les parties n'arrivent pas à s'entendre rapidement et qu'un arrêt de travail soit déclenché dans les heures qui viennent », a conclu M. Dorval.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit également la vaste majorité des associations patronales sectorielles, en faisant ainsi la seule confédération patronale du Québec.

SOURCE CONSEIL DU PATRONAT DU QUEBEC

Renseignements :

Louis-Paul Lazure
Vice-président - Communications
Cell. : 514 235 4666

Profil de l'entreprise

CONSEIL DU PATRONAT DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.