/R E P R I S E -- Réaction de l'AQCPE au projet de loi 51 - Bien qu'elle salue l'amélioration des conditions d'exercice des responsables de services de garde en milieu familial - L'AQCPE dénonce la séparation des CPE et des bureaux coordonnateurs/



    MONTREAL, le 13 mai /CNW Telbec/ - "En plus d'être un nouveau brassage de
structures hautement improductif, la solution retenue par le gouvernement de
couper le lien entre les CPE et les bureaux coordonnateurs de la garde en
milieu familial constitue un profond désaveu envers les conseils
d'administration de parents de CPE qui ont mis en place ces bureaux
coordonnateurs, il y a moins de trois ans", dénonce la présidente de
l'Association québécoise des centres de la petite enfance, madame Johanne Roy.
Cette décision devra impérativement être révisée.
    Les CPE autant que les bureaux coordonnateurs seront affectés par ces
changements. Pour plusieurs, ils viendront fragiliser leur organisation et
mettre en péril leur viabilité. "Cette nouvelle réforme de structures
administratives risque de coûter des millions au gouvernement, sans qu'aucune
nouvelle place ni augmentation de services pour les familles ne soient
réalisées. Ce serait malheureusement un exercice totalement infructueux et
inutilement coûteux!", déplore madame Roy.

    Les périls de la séparation des centres de la petite enfance et des
    bureaux coordonnateurs de la garde en milieu familial

    Sous prétexte de se conformer au jugement Grenier, le gouvernement
propose la séparation juridique complète des CPE et des bureaux
coordonnateurs. "La transformation des bureaux coordonnateurs en de nouvelles
entités autonomes distinctes des CPE remet en question la capacité d'assurer
une cohérence et une vision intégrée de la mission et du développement des
services aux familles et à la petite enfance sur les territoires du Québec",
prévient la présidente de l'AQCPE. On risque ainsi de voir se développer deux
réseaux parallèles, voire concurrentiels. "Comment faire en sorte que le
développement de ces deux types de milieux de garde éducatifs se fasse sur la
base des besoins et des préférences des familles sur un territoire et qu'ils
soient complémentaires ? Une vision intégrée doit être assumée par des lieux
de gouvernance et de concertation communs, et non reposée uniquement sur les
épaules et la volonté du personnel qui dirige les CPE et les bureaux
coordonnateurs", s'inquiète la présidente de l'AQCPE.
    Il relève de la pensée magique de la part du gouvernement de croire que
cette séparation juridique n'aura pas d'impacts et qu'il suffit de partager du
personnel et des locaux pour assurer une cohésion dans la mission et le
déploiement de services. Ces nouveaux bouleversements anticipés dans la garde
en milieu familial soulèvent de grandes inquiétudes quant au maintien et à la
continuité des services aux familles. "Pourquoi encore de tels bouleversements
de structures alors qu'il faut mettre l'énergie et l'argent sur le
développement des places et la qualité ?", questionne avec indignation madame
Roy.

    Reconnaissance des droits des RSG et amélioration de leurs conditions
    d'exercice

    "Nous saluons par ailleurs la reconnaissance des droits des RSG, ainsi
que les conditions plus justes et équitables dont elles pourront dorénavant
bénéficier", souligne madame Roy. L'amélioration des conditions d'exercice de
ces travailleuses est un élément positif pour le réseau des services de garde
et pour ces femmes oeuvrant en milieu familial.
    Dès les prochains jours, l'AQCPE et ses regroupements régionaux tiendront
des rencontres régionales et nationale avec leurs membres pour déterminer des
actions à mettre en oeuvre compte tenu des impacts majeurs soulevés par ce
projet de loi.




Renseignements :

Renseignements: Violaine Ouellette, (514) 605-7877; Source: Association
québécoise des CPE

Profil de l'entreprise

Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.