/R E P R I S E -- Première édition des rencontres Maîtres chez vous : près de 300 jeunes répondent à l'appel de Force Jeunesse/

MONTRÉAL, le 26 févr. /CNW Telbec/ - Près de 300 jeunes ont répondu à l'appel de Force Jeunesse en se mobilisant pour la première édition des Rencontres « Maîtres chez vous », pour parler de nos affaires publiques, tenue aujourd'hui à l'Université Concordia. L'événement, qui réunissait des jeunes universitaires, journalistes, entrepreneurs, politiciens, syndicalistes, travailleurs et professionnels, a permis à la relève québécoise d'échanger sur les questions de l'heure en compagnie de plus de 30 conférenciers dont Michael Ignatieff, Raymond Bachand, Bernard Drainville, Martine Ouellet, Michel Arsenault, Nancy Neamtan, Hélène Simard, et Russell Copeman.

Parmi les enjeux qui ont occupé une place centrale au cœur de l'événement, on note :

Conférence d'ouverture de M. Bachand : Redevances des ressources naturelles

Force Jeunesse est heureux de voir que le ministre Bachand compte tirer profit de l'immense potentiel que recèlent les ressources naturelles du Québec pour contribuer à l'amélioration de la santé financière de l'État. Nous croyons qu'un tel plan doit s'opérationnaliser dans une optique d'équité intergénérationnelle et de manière à léguer un juste héritage aux prochaines générations. Selon Jonathan Plamondon, président de Force Jeunesse : « verser directement une partie des redevances sur l'exploitation des ressources naturelles au Fonds des générations permettrait d'améliorer l'efficacité de cet outil et de s'assurer que toutes les générations tirent le meilleur bénéfice de nos richesses. Tel que M. Bachand l'a mentionné au cours de sa conférence, la Norvège utilise déjà un tel fonds. Nous invitons le ministre à étudier la possibilité de mettre en place un système semblable au Québec. »

Clauses orphelin

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) a clairement pris position pour l'interdiction des clauses de disparités de traitements, ou clauses « orphelin », ce dont Force Jeunesse se réjouit. « Ces clauses sont une injustice commise sur le dos des absents, les futurs travailleurs, qui sont la plupart du temps des jeunes », indique Nicolas Lemieux, président du Comité des jeunes de la FTQ. « Il faut rappeler que les clauses orphelin ne sont pas proposées par les syndicats, mais bien par les employeurs et ce sont les travailleurs qui sont pris en otage », poursuit-il. Par ailleurs, M. Plamondon mentionne que la convention collective signée récemment par les employés de Molson-Coors sera rendue publique prochainement. « Force Jeunesse va surveiller attentivement le dévoilement de cette convention collective, afin de s'assurer qu'elle ne brime pas les intérêts des jeunes travailleurs », ajoute-t-il.

La relève

Force Jeunesse salue les propos de Mme Hélène Simard, PDG du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité. Impliquer des jeunes dans la gouvernance d'organisations est un moyen privilégié de faire en sorte qu'ils s'approprient les instances qui les concernent et qu'ils développent leurs aptitudes à gouverner. En ce sens, Force Jeunesse applaudit le système mis en place par les organisations du mouvement coopératif, à l'effet d'intégrer des jeunes à leurs conseils d'administration. Dans la mesure où préparer la relève à prendre la barre de nos institutions publiques représente un défi de taille, Force Jeunesse croit que l'ensemble des institutions publiques québécoises devrait ouvrir ses portes à la relève.

Agriculture

Force Jeunesse se rallie aux constats de Frédéric Marcoux, président de la Fédération de la relève agricole du Québec, à l'effet que les producteurs agroalimentaires québécois doivent être plus présents dans le secteur des grandes chaînes d'alimentation. Il s'agit là d'un défi de taille pour la relève. Par ailleurs, les producteurs agricoles de demain devront innover afin de maintenir une offre de produits sains tout en faisant face à la concurrence internationale.

Grande conférence de Michael Ignatieff : Clauses orphelin et le Code canadien du Travail

Force Jeunesse se réjouit de l'ouverture manifestée par M. Ignatieff à l'égard de la question des clauses orphelin dans la législation canadienne. Rappelons que si les lois québécoises interdisent les clauses orphelin et protègent les jeunes travailleurs, la même situation ne prévaut pas dans le reste du Canada. M. Plamondon commente : « Nous sommes contents que M. Ignatieff reconnaisse l'avance du Québec sur la question des clauses orphelin et nous espérons qu'il saura s'en inspirer pour amener des propositions similaires afin de modifier le Code canadien du travail. »

En terminant, M. Plamondon souligne que la première édition des Rencontres « Maîtres chez vous », pour parler de nos affaires publiques a clairement mis en évidence l'existence d'une relève forte et intéressée par les affaires publiques au Québec : « Nos participants se sont présentés à l'événement dès 8h00 ce matin et ont consacré une journée entière à l'examen de questions cruciales pour leur avenir et celui du Québec. Cela démontre leur grand intérêt pour la chose publique et leur désir d'y jouer un rôle de premier plan. » M. Plamondon remercie au nom de Force Jeunesse tous les panélistes et participants présents à l'événement pour la qualité de leurs interventions et pour leur contribution à un dialogue pertinent, ouvert et enrichissant pour tous. Devant le succès de cette première édition, Force Jeunesse lance d'ores et déjà l'invitation à la seconde édition, l'an prochain, des Rencontres « Maîtres chez vous », pour parler de nos affaires publiques !

SOURCE Force Jeunesse

Renseignements :

Pour toute information, contacter Katherine Boushel, 514 962-5283.

Source : Force Jeunesse


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.