/R E P R I S E -- Pour mieux vivre la séparation - Le 6 février 2008 : Journée de la médiation familiale au Québec/



    MONTREAL, le 4 fév. /CNW Telbec/ - L'Association de médiation familiale
du Québec et le Comité des organismes accréditeurs en médiation familiale
tiendront, le mercredi 6 février, une journée d'information afin de
sensibiliser le public aux multiples avantages de la médiation familiale pour
un couple confronté à la séparation.
    Le public est invité à acheminer ses demandes d'information par téléphone
au 1 800 667-7559 ou par courriel à info@mediationquebec.ca et à consulter le
site Internet www.mediationquebec.ca.
    Dans notre société où près de 50% des mariages et unions de fait se
soldent par une rupture, la médiation familiale peut, en effet, faire la
différence lorsqu'il s'agit d'atteindre la résolution des désaccords et
l'instauration de liens harmonieux entre les conjoints et avec les enfants,
pour la suite de la vie parentale et familiale.
    L'établissement de communications respectueuses et ouvertes, la
possibilité de contrôler les décisions qui influeront sur la suite de leur
vie, les économies par rapport aux procédures judiciaires, la réduction du
stress des enfants par une atténuation des conflits sont parmi les avantages
dont bénéficient les couples qui optent pour la médiation familiale.
    Selon les données du ministère de la Justice du Québec, plus de
103 000 couples auraient eu recours à la médiation familiale au cours de la
dernière décennie et ce, majoritairement, sans avoir ouvert un dossier à la
cour. A ce chapitre, il convient de souligner l'apport du ministère qui offre
la possibilité de séances de médiation subventionnées aux couples avec
enfants, ce qui ajoute aux avantages de la médiation.
    La garde des enfants, les droits de visite parentaux, le partage du
patrimoine familial, l'évaluation des ressources, la relocalisation
géographique des conjoints deviennent donc, au fil des séances de médiation
familiale, autant de situations et de sujets où le couple peut construire un
nouvel avenir.
    Des entrevues médiatiques sont possibles avec les porte-parole de
l'événement et des organismes partenaires soit l'Association de médiation
familiale du Québec et le Comité des organismes accréditeurs en médiation
familiale lequel regroupe l'Association des centres jeunesse du Québec, le
Barreau du Québec, la Chambre des notaires du Québec, l'Ordre des psychologues
du Québec, le Secteur orientation de l'Ordre des conseillers d'orientation et
des psychoéducateurs du Québec et l'Ordre professionnel des travailleurs
sociaux du Québec.


    FICHE TECHNIQUE

    LA MEDIATION FAMILIALE AU QUEBEC

    UN SERVICE PERSONALISE

    La médiation familiale est un processus collaboratif par lequel un
professionnel impartial aide le couple qui se sépare à trouver des solutions à
ses problèmes par consentement mutuel. Elle ne constitue pas une thérapie de
couple ou une thérapie familiale.
    Ainsi les conjoints travaillent avec un médiateur accrédité à négocier
une entente sur la manière et le moment de se séparer, la garde des enfants,
la pension alimentaire pour le conjoint ou pour les enfants, le partage du
patrimoine familial et d'autres questions pertinentes et importantes pour la
suite de la vie parentale et familiale.
    Des procédures judiciaires peuvent demeurer nécessaires pour parvenir à
une entente entre les parties. Cependant, contrairement à ce qui arrive
souvent dans le processus judiciaire, la médiation favorise un esprit de
collaboration plutôt que de confrontation. De plus, dans la plupart des cas,
la médiation est moins exigeante tant au niveau émotif que monétaire.
    Le couple peut choisir, seul ou avec l'aide d'un des organismes
partenaires, un médiateur familial provenant du domaine juridique (avocat ou
notaire) ou du domaine psychosocial (conseiller d'orientation, psychologue,
travailleur social)
    Le nombre de séances requises variera en fonction des enjeux. La première
séance de médiation en est une d'information, afin d'expliquer le processus de
médiation, sa nature et ses objectifs, son déroulement possible ainsi que le
rôle du médiateur et celui du couple.
    Les coûts varieront selon l'étendue du travail et le nombre de séances
requises. Il est aussi possible pour les couples avec enfants de bénéficier de
séances subventionnées par le ministère de la Justice du Québec auprès des
médiateurs familiaux souscrivant aux modalités du ministère.

    DES PROFESSIONNELS QUALIFIES

    Le Québec est le seul endroit au Canada où toute médiation familiale doit
être effectuée par un médiateur familial accrédité.
    Le Règlement sur la médiation familiale prévoit les conditions auxquelles
un médiateur doit satisfaire pour être accrédité et les obligations auxquelles
doivent se conformer les accréditeurs. Ainsi un médiateur (avocat, notaire,
conseiller d'orientation, psychologue, travailleur social) doit être membre en
règle et médiateur familial accrédité par son ordre professionnel et être
enregistré comme tel auprès du Ministre de la Justice du Québec, ceci afin de
protéger le public et d'assurer le maintien des compétences essentielles à la
pratique professionnelle.




Renseignements :

Renseignements: Florence Lebeau, 1 800 667-7559,
info@mediationquebec.ca

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DE MEDIATION FAMILIALE DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.