/R E P R I S E -- Plus de 300 personnes attendues - Le colloque historique sur les Filles du Roy a lieu demain à Québec/



    QUEBEC, le 4 juin /CNW Telbec/ - Plus de 300 personnes participeront
demain, au Pavillon Camille-Roy (édifice fondateur de l'Université Laval) du
Séminaire de Québec, au colloque historique sur les Filles du Roy qui se tient
dans le cadre du 133e Congrès national des sociétés historiques et
scientifiques de la France, venu à Québec à l'occasion de son
400e anniversaire.
    Cet événement de premier plan est organisé par l'Association des Belleau
dit Larose d'Amérique (ABLA) et soutenu par quelques associations de famille
souches. L'Association des retraitées et retraités de l'enseignement du Québec
(AREQ-CSQ) et la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) collaborent également
au projet.
    Les Fêtes du 400e de Québec représentent une occasion unique d'un retour
aux sources. L'histoire de la Nouvelle-France-Québec a inspiré l'ABLA pour cet
événement sur un moment privilégié des premières années de l'Amérique
française : la venue des Filles du Roy, ces quelque 800 "filles à marier" qui
ont contribué à peupler la colonie naissante, de 1663 à 1673.
    Ce colloque veut rappeler l'arrivée en Nouvelle-France de ces femmes qui
ont participé de façon significative à l'établissement d'une véritable
colonie, mais que l'histoire a malheureusement oubliées... Pourtant, leur
contingent a marqué un tournant important qu'il convenait de souligner à
l'occasion du 400e de Québec.

    Des conférences de grand intérêt

    Il faut également souligner de façon particulière la participation au
colloque de certaines conférencières et certains conférenciers : tout d'abord
M. Yves Landry, de l'Institut d'histoire de l'Amérique française, qui est
considéré comme le spécialiste des Filles du Roy. Une invitée française a
aussi accepté de participer à l'événement : Colette Piat, auteure de romans
historiques, qui a publié deux livres sur le sujet.
    "Si l'expression "Filles du Roy" fait encore souvent sourire, à cause de
sa connotation morale équivoque, la population féminine ainsi désignée reste
mal connue... Envoyées par le roi Louis XIV pour peupler sa colonie
canadienne, ces quelque 800 immigrantes ont joué un rôle notoire dans
l'histoire du peuplement de la Nouvelle-France, représentant environ 8 % de
tous les immigrants qui se sont établis sous le Régime français. Elles ont
totalisé près de la moitié des femmes qui ont traversé l'Atlantique en
150 ans. Elles occupent une place fondamentale..." rappelle M. Yves Landry.

    La généalogie par les femmes

    Ce colloque sera non seulement un moment de réflexion sur l'apport
sociétal et démographique des Filles du Roy, mais aussi une occasion de
découvrir ce que sont devenues, au fil des ans, leurs descendances. Les
différentes associations de familles souches ont déjà fait un bon bout de
chemin en ce domaine. Il s'agit de presser le pas et d'emprunter la voie de la
"généalogie utérine", plus vaste encore que celle de nos ancêtres
matrilinéaires. Voilà une vision pour les suites à donner au Colloque.

    Un banquet-concert Nouvelle-France

    Pour faire honneur aux congressistes, le Gouverneur de Québec offrira
également un grand banquet, le jeudi 5 juin en soirée, au Petit Séminaire de
Québec. Le menu sera composé de mets et d'arômes de l'époque de Samuel de
Champlain, comprenant des potages amérindiens, du gibier canadien (caribou,
wapiti et cerf) accompagné des sauces favorites d'Henri IV, du poisson
sauvage, des légumes du Nouveau Monde et des desserts parfumés de sirop
d'érable. Afin d'illustrer le thème du Colloque, la cuisine évoquera les
échanges, les adaptations et les transferts culturels en matière
d'alimentation en Nouvelle-France. Même si elle veut faire preuve d'une
certaine fidélité à l'histoire, la cuisine ne vise pas l'authenticité à tout
prix ; elle se veut plutôt une cuisine adaptée aux goûts d'aujourd'hui qui
rappelle les mets d'autrefois.
    Des pièces de musique de l'époque de la Nouvelle-France seront
interprétées par l'Ensemble Nouvelle-France. Elles seront composées, comme le
repas, d'un intriguant mélange d'éléments de l'Ancien et du Nouveau Monde,
soit de musique baroque et de chants en langue algonquine.
    Parmi les invités d'honneur, mentionnons la présence, entre autres, de
Max Gros-Louis, grand chef de la communauté Wendat, de François Alabrune,
Consul général de France et de Michel Sot, président du Comité des travaux
historiques et scientifiques (CTHS).




Renseignements :

Renseignements: Michel Belleau, Cellulaire: (418) 573-5635,
belleau.michel@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.