/R E P R I S E -- Plainte anti-briseurs de grève au Journal de Montréal - Le Syndicat des travailleurs de l'information du Journal de Montréal devant la CRT pour obtenir une mesure provisoire contre QMI/



    MONTREAL, le 23 avr. /CNW Telbec/ - C'est le vendredi 24 avril à compter
de 9 h 30 que débutera l'audience du Syndicat des travailleurs de
l'information du Journal de Montréal (STIJM-CSN) devant la Commission des
relations du travail (CRT) pour obtenir une mesure provisoire visant à
empêcher l'agence QMI d'alimenter le quotidien de la rue Frontenac, dont
l'employeur a mis ses 253 employé-es de bureau et de la rédaction en lock-out
le 24 janvier.
    Selon ce que démontrera le syndicat, cette agence est un pseudo-organe de
presse qui sert à rediriger vers le Journal des textes et des photos provenant
de toutes les autres publications ou sites Web de Quebecor Media. Une décision
pourrait être rendue très rapidement dans ce dossier.
    Le 13 mai, le syndicat interviendra alors sur l'ensemble de la plainte
qu'elle a déposée le 31 mars à la CRT. Dans celle-ci, outre l'ordonnance
visant l'agence QMI, le STIJM veut aussi empêcher la publication de textes et
de photos provenant du Journal de Québec traitant d'événements qui se
produisent hors de son territoire, comme le prévoit la convention collective
du STIJM. Elle porte également sur la publication de caricatures de YGreck.ca
et les photos provenant de photographes à leur compte ou à l'emploi d'autres
employeurs. Concernant le travail des collaborateurs externes, le syndicat
demande à la commission de faire en sorte que le Journal de Montréal s'en
tienne à la situation qui prévalait avant le début de la négociation,
conformément au Code du travail et à sa convention collective.
    Par exemple, Joseph Facal signe actuellement deux chroniques, plutôt
qu'une, par semaine. Selon le syndicat, cet ajout vise à remplacer le travail
du chroniqueur d'opinion en lock-out Marco Fortier, contrevenant ainsi au Code
du travail.

    Raynald Leblanc, conférencier au 64e congrès des relations industrielles
    de l'Université Laval

    Le lundi 27 avril, à l'hôtel Loews Le Concorde de Québec, le président du
STIJM-CSN, Raynald Leblanc prononcera une conférence dans le cadre du 64e
congrès des relations industrielles de l'Université Laval. Sur le thème
Main-d'oeuvre et conditions de travail, vers de nouveaux arrimages, Raynald
Leblanc traitera de l'évolution du travail de journaliste depuis l'époque dite
des "enveloppes brunes" jusqu'à la période actuelle où les journalistes sont
de plus en plus confrontés à multiplier les fonctions, au risque de négliger
leur premier travail de cueillette et de traitement de l'information. Le
conflit en cours au Journal de Montréal sera aussi abordé dans ce contexte.




Renseignements :

Renseignements: Louis-Serge Houle, Information-CSN, (514) 792-0795;
Source: Syndicat des travailleurs de l'information du Journal de Montréal
(CSN)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.