/R E P R I S E -- Pauvreté: le FRAPRU blâme le gouvernement fédéral/



    MONTREAL, le 13 mai /CNW Telbec/ - "La lutte contre la pauvreté n'a pas
progressé au Canada malgré la longue croissance économique amorcée au milieu
des années 1990. Il ne faudrait pas maintenant qu'elle fasse les frais de la
crise économique et d'une nouvelle lutte au déficit". C'est la mise en garde
que le coordonnateur du Front d'action populaire en réaménagement urbain,
François Saillant, servira cet après-midi lors du passage à Montréal d'un
comité permanent de la Chambre des Communes en tournée à travers le Canada sur
le thème de la contribution fédérale à la lutte contre la pauvreté.
    Le FRAPRU appuie son affirmation sur une étude récente de l'Organisation
de coopération et de développement économique (OCDE) démontrant qu'entre 1995
et 2005, le revenu réel des ménages appartenant au cinquième le plus pauvre de
la population n'a connu qu'une hausse de 0,2 % au Canada, alors que le revenu
du cinquième le plus riche a progressé de 2,1 % par année. Selon l'OCDE, sur
25 pays recensés, un seul a fait pire que le Canada en termes d'élargissement
des écarts de revenus.
    L'organisme considère que les choix faits par les gouvernements libéral
et conservateur qui se sont succédé à Ottawa sont directement responsables de
cette situation. Il les accuse notamment de ne pas avoir profité de la
croissance économique et des surplus colossaux qu'ils engrangeaient alors pour
au moins effacer les politiques les plus dommageables adoptées à l'occasion de
la lutte au déficit. Il cite la réforme de l'assurance-emploi, les coupures
dans les transferts aux provinces au chapitre de la sécurité des revenus et le
retrait du financement à long terme de nouveaux logements sociaux. A ce
dernier sujet, le FRAPRU évalue que le retrait fédéral survenu en 1994 a, à ce
jour, privé le Québec de pas moins 54 300 logements sociaux.
    L'organisme rappelle que le gouvernement fédéral a fait l'objet de
nombreuses critiques en matière de lutte contre la pauvreté de la part
d'instances de l'Organisation des Nations Unies (ONU), notamment en 2006 du
Comité des droits économiques, sociaux et culturels, en 2007 du Rapporteur
spécial sur le droit au logement et en février 2009 du Conseil des droits de
l'homme.

    Des propositions

    Le FRAPRU propose toute une série de mesures qui permettraient au
gouvernement fédéral de contribuer plus adéquatement à la lutte contre la
pauvreté et de se conformer à ses engagements internationaux en matière de
respect des droits :

    
    - Révision du régime d'assurance-emploi de manière à ce que l'ensemble
      des travailleurs et des travailleuses qui se retrouvent sans emploi ait
      droit à des prestations et que celles-ci soient fixées à un niveau
      suffisant.
    - Augmentation du Transfert canadien en matière de programmes sociaux
      (TCPS) donnant aux provinces et aux territoires la possibilité de
      verser un niveau de prestations décent aux personnes et aux familles
      assistées sociales.
    - Attribution de 2 milliards $ par année pour le financement de nouveaux
      logements sociaux dans les provinces, les territoires et les
      communautés autochtones.
    - Maintien de l'aide financière aux locataires de 623 000 logements
      sociaux existants, dont au moins 120 000 au Québec, lorsque les
      ententes qu'ils les lient présentement au gouvernement fédéral
      viendront à échéance.
    - Accroissement sur une base récurrente de l'aide accordée aux organismes
      intervenant auprès des sans-abri.
    

    Selon François Saillant, "loin de représenter une raison de renoncer à de
tels investissements, la crise économique est au contraire une raison
additionnelle d'aller de l'avant et de le faire rapidement". Il ajoute :
"C'est une question de protection des personnes et des familles. C'est une
question de justice sociale. Plus encore, c'est une question de droits".




Renseignements :

Renseignements: François Saillant, (514) 522-1010, (514) 919-2843
(cellulaire)

Profil de l'entreprise

Front d'action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.