/R E P R I S E -- Négociations coordonnées dans l'hôtellerie - Jour d'élections : les journalistes invités à reprendre des forces à la cuisine mobile des grévistes du Fairmont Reine Elizabeth/



    MONTREAL, le 13 oct. /CNW Telbec/ - Le 14 octobre, jour d'élections
fédérales, les journalistes de la région de Montréal pourront se restaurer et
reprendre des forces en cette journée fébrile : les grévistes (CSN) du
Fairmont Reine Elizabeth les reçoivent à dîner entre 11 h 30 et 13 h devant
leur établissement hôtelier. En grève générale illimitée depuis le 28 août,
les 700 professionnel-les de cet hôtel mettent en lumière les causes de leur
conflit en déployant un nouveau moyen fort original : une cuisine mobile des
grévistes. Dans les prochains jours et les prochaines semaines, cuisiniers,
laveurs de vaisselle, serveurs et serveuses du prestigieux établissement
utiliseront ce véhicule pour offrir des repas à différents groupes de
travailleuses et de travailleurs en conflit dans l'hôtellerie, mais aussi
ailleurs.
    "Nous disons que nous sommes les professionnel-les de l'hôtellerie. Nous
allons le démontrer en servant une cuisine de qualité et, du même coup, bien
établir que nous méritons d'améliorer nos conditions de travail, nos
revendications sont pleinement justifiées", a déclaré Pascal Côté, président
du syndicat CSN.
    Les pourparlers entre les représentants syndicaux du Reine Elizabeth et
ceux de l'employeur ont repris dans le courant de la semaine dernière.
    Participant aux négociations coordonnées dans l'hôtellerie par la
Fédération du commerce de la CSN (FC-CSN), les salarié-es du Fairmont Reine
Elizabeth sont en lutte pour conclure une convention collective comprenant
notamment un rajustement salarial pour certaines classifications, entre autres
dans les cuisines, une diminution de la charge de travail des préposées aux
chambres, des mesures favorisant la conciliation famille-travail et des
dispositions limitant fortement le recours aux agences de personnel. Ils
réclament également des augmentations de salaire de 13 % sur quatre ans et
l'amélioration des avantages sociaux.

    Et de 28 !

    Les accords de principe intervenus la semaine dernière au Hilton Laval et
à l'hôtel des Gouverneurs Place Dupuis à Montréal portent à 28 le nombre
d'ententes intervenues lors de cette ronde de négociations. Les discussions en
vue de ratifier des contrats de travail touchent encore 12 autres
établissements : 10 à Montréal, 1 à Gatineau et 1 à Saint-Hyacinthe. En effet,
les syndicats CSN des établissements suivants sont toujours à la recherche
d'ententes : le Holiday Inn de Longueuil, en lock-out depuis le 17 juillet ;
le Sheraton Four Points, en grève générale depuis le 25 août ; le Reine
Elizabeth, en grève générale depuis le 28 août ; l'Omni Mont-Royal ; le
Holiday Inn Centre-ville ; le Mahi ; le Day's Inn ; le Ritz-Carlton ; le
Comfort Inn de Pointe-Claire ; le Comfort Inn de Dorval ; le Château-Cartier
de Gatineau ; et l'hôtel des Seigneurs de Saint-Hyacinthe.

    11 500 chambres

    Au total, la Fédération du commerce de la CSN (FC-CSN) compte
37 500 membres, dont 6500 dans les hôtels du Québec. De ce nombre, environ
5500 font partie de la ronde de négociations coordonnées de 2008, soit les
membres des syndicats de 40 hôtels totalisant 11 500 chambres. La CSN compte
aujourd'hui 300 000 membres dans tous les secteurs d'activité.




Renseignements :

Renseignements: Michel Crête, CSN-Information, (514) 598-2454, (514)
703-0775; Source: Confédération des syndicats nationaux (CSN)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.