/R E P R I S E -- Négociation dans les CPE - La FIPEQ-CSQ écarte les moyens de pression lourds… pour l'instant/

MONTRÉAL, le 8 nov. 2011 /CNW Telbec/ - La Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ), affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et représentant 75 centres à la petite enfance (CPE) actuellement en négociation pour le renouvellement de leur convention collective, n'envisage pas pour l'instant de recourir à des moyens de pression lourds, jugeant que les discussions avec les représentants patronaux et gouvernementaux progressent.

La présidente de la FIPEQ-CSQ, Mme Sylvie Tonnelier, croit nécessaire de faire le point sur la négociation dans les CPE dont les travailleuses et les travailleurs sont représentés par son organisation syndicale.

« Au moment où il est question de votes de grève dans les CPE affiliés à une autre organisation syndicale, il n'est pas question, à la FIPEQ-CSQ, de recourir pour l'instant à un tel moyen puisque nous constatons que la négociation avance. Cela ne va peut-être pas aussi rapidement que nous le souhaiterions, mais force nous est de constater qu'il y a un effort réel de négociation chez toutes les parties impliquées », soutient Mme Tonnelier.

Des négociations qui progressent

Les négociations à la FIPEQ-CSQ se déroulent à trois tables, soit une table nationale où il est principalement question des clauses monétaires, une table regroupée qui concerne l'organisation du travail et, finalement, une table locale où l'on discute de clauses plus pointues d'organisation du travail.

« À la table nationale, quatre rencontres ont eu lieu avec les représentants du ministère de la Famille et l'on peut dire que les pourparlers vont dans le bon sens. C'est notamment le cas avec nos demandes touchant les droits parentaux. Jusqu'à présent, les représentants gouvernementaux n'ont pas manifesté un esprit de fermeture qui justifierait le recours à des moyens de pression lourds », précise la présidente de la FIPEQ-CSQ.

Des gains significatifs déjà obtenus

Mme Sylvie Tonnelier ajoute qu'il y a également des progrès à la table regroupée, où la partie syndicale a pu conclure concernant certains articles en obtenant des gains significatifs.

« À la lumière de ce bilan, nous avons donc l'intention de poursuivre de bonne foi les négociations en cours avec les représentants patronaux et gouvernementaux afin d'obtenir les meilleures ententes possible dans l'intérêt de nos membres. Pour cela, nous comptons sur leur solidarité et leur mobilisation », conclut la présidente de la FIPEQ-CSQ, Mme Sylvie Tonnelier.

Rappelons en terminant que la CSQ et la FIPEQ-CSQ sont les organisations syndicales les plus représentatives dans le secteur de la petite enfance au Québec.

Profil

La Centrale des syndicats du Québec représente plus de 190 000 membres, dont plus de 13 580 intervenantes en milieu familial et plus de 1700 travailleuses dans les installations des CPE. Celles-ci sont regroupées au sein de la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ). La CSQ est également présente dans les secteurs de l'éducation, de la santé et des services sociaux, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

SOURCE FEDERATION DES INTERVENANTES EN PETITE ENFANCE DU QUEBEC (FIPEQ-CSQ)

Renseignements :

Claude Girard
Conseiller en communications CSQ
Cellulaire : 514 237-4432
girard.claude@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.