/R E P R I S E -- Loi modifiant la Loi sur l'équité salariale - Les membres du plus important syndicat du Mouvement Desjardins sont choqués de l'attitude de leur employeur/



    MONTREAL, le 29 mai /CNW Telbec/ - Les membres de la Section locale 575
du SEPB-FTQ, qui représente près de 4500 employés au Mouvement Desjardins dont
environ 85 % sont des femmes, dénoncent l'attitude de leur employeur. Dans un
communiqué de presse le Mouvement Desjardins a salué l'adoption par
l'Assemblée nationale du Québec de la Loi modifiant la Loi sur l'équité
salariale en soulignant que "les modifications apportées à la Loi lui
permettront de compléter la réalisation de son exercice d'équité salariale
dans les meilleurs délais."
    La porte-parole de la Section locale 575, Mme Ginette Geoffroy, a d'abord
tenu à rappeler que près de dix après l'adoption de la Loi, le Mouvement
Desjardins n'a toujours pas réalisé l'équité salariale. Une Loi qui pourtant,
vise à corriger les écarts salariaux dus à la discrimination systémique fondée
sur le sexe à l'égard des personnes qui occupent des emplois dans des
catégories d'emplois à prédominance féminine, comme c'est précisément le cas
au Mouvement Desjardins.
    "Nos membres sont choqués de lire que le Mouvement Desjardins veuille
faire croire à la population qu'il se comporte en bon citoyen corporatif dans
ce dossier alors que dans les faits, ses représentants mettent tout en oeuvre
pour s'assurer que la Loi n'aura pas d'impact positif pour les femmes victimes
de discrimination salariale. Leurs résultats au chapitre de l'équité sont sans
équivoque," a déclaré Mme Geoffroy.
    La présidente du Mouvement Desjardins, Mme Monique Leroux, aurait
avantage à nuancer la position de l'entreprise qu'elle dirige lorsqu'il est
question d'équité salariale, estiment les membres de la Section locale 575du
SEPB-FTQ. Les représentants syndicaux souhaitent également qu'à l'avenir, la
présidente du Mouvement Desjardins s'intéresse davantage aux conditions des
femmes qui composent et qui animent les structures de l'entreprise qu'aux
structures elles-mêmes.
    Par ailleurs, rappelons que le 12 mai dernier, les représentants
syndicaux ont déposé pas moins de 388 plaintes et différends à la Commission
de l'équité salariale alléguant que le Mouvement Desjardins refuse de se
conformer aux dispositions de la Loi sur l'équité salariale.
    La Loi sur l'équité salariale a pour objet de corriger les écarts
salariaux dus à la discrimination systémique fondée sur le sexe à l'égard des
personnes qui occupent des emplois dans des catégories d'emplois à
prédominance féminine.

    La section locale 575 du SEPB est un syndicat affilié à la FTQ, la plus
grande centrale syndicale québécoise avec plus de un demi-million de membres.




Renseignements :

Renseignements: SEPB: Laurent Arel, (514) 823-8474; Linda Solomon, (514)
915-3770; FTQ: Jean Laverdière, (514) 893-7809; Sources: Section locale 575 du
SEPB-FTQ

Profil de l'entreprise

Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.