/R E P R I S E -- Les 17 et 18 février prochain à Laval - La CSQ convie les acteurs de l'éducation à venir discuter de propositions pour une meilleure éducation au Québec/



    MONTREAL, le 2 févr. /CNW Telbec/ - La Centrale des syndicats du Québec
(CSQ) tiendra un important colloque en éducation à l'hôtel Sheraton de Laval
les 17 et 18 février prochains. De nombreux acteurs de tous les milieux de
l'éducation au Québec y seront réunis afin de discuter d'actions concrètes
pour améliorer l'éducation au Québec.
    Le président de la CSQ, M. Réjean Parent, rappelle que ce colloque est
l'aboutissement d'une consultation lancée par la Centrale auprès du personnel
de l'éducation de l'ensemble du Québec, au cours des trois dernières années,
afin de faire le point sur la situation de l'éducation québécoise.
    "Près de 15 000 personnes provenant de toutes les régions du Québec ont
eu l'occasion d'exprimer leur point de vue sur les meilleurs moyens à mettre
en oeuvre pour assurer une éducation de qualité pour tous les jeunes et tous
les adultes en formation, du préscolaire à l'université. Les résultats de
cette vaste consultation ont ensuite été réunis dans cinq propositions pour
améliorer l'éducation au Québec, qui constitueront la base des discussions au
cours du colloque," explique M. Parent.

    Des mesures concrètes à définir

    Le président de la CSQ tient à préciser que ce colloque n'est pas un
rendez-vous syndical, mais plutôt une invitation syndicale à l'ensemble des
acteurs du monde de l'éducation pour échanger et déterminer des mesures
concrètes pour rendre l'éducation meilleure au Québec.
    "La création de notre système d'éducation public, la naissance des cégeps
et l'ouverture du réseau des universités du Québec ont contribué, au cours des
années 1960-1970, à changer le visage du Québec et à le faire entrer dans la
modernité. Le Québec d'aujourd'hui n'aurait jamais été possible sans la
contribution essentielle apportée par l'éducation publique pour le façonner",
soutient M. Réjean Parent.

    Un nouveau consensus social à développer

    M. Parent se dit convaincu que l'éducation publique a, encore
aujourd'hui, un rôle tout aussi important à jouer si l'on veut donner aux
prochaines générations un Québec où il fera bon vivre et où elles pourront
s'épanouir.
    "L'éducation publique peut continuer à changer notre monde à la condition
bien sûr qu'on lui en donne les moyens. Cela a été possible il y a une
quarantaine d'années parce qu'il y avait un consensus social pour faire de
l'éducation une priorité nationale. Aujourd'hui, il faut revenir à un tel état
d'esprit et ce colloque est une étape importante pour le développer à
nouveau", explique le président de la CSQ.

    Le modèle finlandais peut-il inspirer le Québec ?

    Le colloque débutera officiellement le mardi 17 février à compter de 19 h
00 par une conférence de Mme Claude Anttila s'intitulant "Le modèle éducatif
finlandais peut-il inspirer le Québec en matière de réussite éducative?".
Cette conférence d'ouverture sera commentée par M. Antoine Baby, professeur
émérite de la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval.

    Comment favoriser l'égalité des chances ?

    La journée du 18 février débutera dès 9 h 00 avec une table ronde sous le
thème "Comment favoriser l'égalité des chances de la petite enfance jusqu'aux
études supérieures ?". Mme Madeleine Baillargeon, vice-présidente de
l'Organisation mondiale pour l'éducation préscolaire (OMEP), Mme Claire
Lapointe, professeure agrégée au Département des fondements et pratiques en
éducation à la Faculté des sciences de l'éducation à l'Université Laval et
directrice du Centre de recherche et d'intervention sur la réussite scolaire
(CRIRES), ainsi que M. Pierre Doray, chercheur au Centre interuniversitaire de
recherche sur la science et la technologie et professeur au Département de
sociologie de l'Université du Québec à Montréal en seront les invités.

    D'autres thèmes importants

    Le colloque sera complété par une série de sept conférences-ateliers
présentés par divers experts et qui porteront sur les thèmes suivants :
    
    - les services à la petite enfance ;
    - les élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou
      d'apprentissage ;
    - les projets pédagogiques particuliers ;
    - la formation continue en formation professionnelle et technique ;
    - la gouvernance en enseignement supérieur ;
    - l'expertise et l'autonomie professionnelle du personnel de
      l'éducation ;
    - les perspectives syndicales sur l'amélioration des conditions
      d'exercice du personnel de l'éducation.
    

    Un nouveau pacte social autour de l'éducation

    M. Réjean Parent conclut en mentionnant que le nouveau pacte social sur
l'éducation, proposé par la CSQ, sera soumis à l'ensemble de la société
québécoise afin de refaire de l'éducation une priorité nationale.

    Profil de la CSQ

    La CSQ représente près de 170 000 membres, dont plus de 100 000 dans le
secteur public. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en
éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la
santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des
loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.




Renseignements :

Renseignements: Claude Girard, Agent d'information CSQ, Cell.: (514)
237-4432, girard.claude@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.