/R E P R I S E -- La présidente du Conseil du trésor trompe les retraités/

QUÉBEC, le 5 juill. 2011 /CNW Telbec/ - L'Association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP), la principale association indépendante de retraités de l'État au Québec, dénonce vigoureusement la présentation du projet de loi 23 sur les régimes de retraite par la présidente du Conseil du trésor, madame Michelle Courchesne. En effet, alors qu'elle annonçait il y a quelques jours la création d'un Comité consultatif sur la problématique de la désindexation des régimes de retraite, madame Courchesne présentait en même temps un projet de loi rendant inaccessible la correction de cette situation. Pour l'AQRP, il s'agit ni plus ni moins d'une mise en scène faisant croire aux retraités qu'ils sont consultés, alors que le gouvernement agit en parallèle afin de régler la question définitivement, au détriment des retraités, par voie législative.

De façon détaillée, le projet de loi 23 prévoit la possibilité d'une indexation pour les années de service travaillées entre 1982 et 1999 uniquement dans le cas où la caisse de retraite présenterait un surplus supérieur à 20 %. Pour le RREGOP et le RRPE, cela signifierait la nécessité d'un surplus de près de 10 milliards de dollars, alors que ce surplus est d'environ 500 millions de dollars à l'heure actuelle, selon le dernier Rapport annuel de la CARRA. Selon un avis actuariel déposé par l'AQRP devant la Commission des finances publiques, un surplus raisonnable s'établirait plutôt à environ 10 %, s'évaluant ainsi à environ 5 milliards de dollars, soit la moitié moins que ce qui est proposé par le projet de loi 23.

Par ailleurs, la section du projet de loi 23 qui concerne l'indexation ne vise pas le RRPE, le RRF, le RRE ni le RRCE, menaçant ainsi d'exclure les quelque 80 000 retraités de ces régimes de toute possibilité de correction.

Selon l'AQRP, le projet de loi 23 est donc contraire à l'esprit de la recommandation unanime de la Commission des finances publiques à l'effet d'atténuer, voire d'éliminer, la perte de pouvoir d'achat attribuable à la désindexation des régimes de retraite.

L'AQRP invite donc les quelque 274 000 retraités de l'État du Québec et leurs proches à réclamer auprès du gouvernement le retrait du projet de loi 23 afin de laisser au Comité consultatif sur l'indexation la possibilité de compléter ses travaux : cabinet@sct.gouv.qc.ca.

Rappelons que la désindexation des régimes de retraite des secteurs public et parapublic a fait perdre près de 2 milliards de dollars à quelque 187 000 personnes ayant pris leur retraite entre 1983 et 2006. Cela correspond à une perte de pouvoir d'achat moyenne d'environ 10 000 $ par personne retraitée.

L'AQRP est la principale association indépendante de tout lien syndical représentant l'ensemble des retraités de l'État au Québec.

SOURCE AQRP - ASSOCIATION QUEBECOISE DES RETRAITE(E)S DES SECTEURS PUBLIC ET PARAPUBLIC

Renseignements :

Source : AQRP

Renseignements :
Cédric Lavoie
418 559-9691
cedric.lavoie@aqrp.qc.ca
  Mathieu Santerre
418 928-2608
communication@aqrp.qc.ca

Profil de l'entreprise

AQRP - ASSOCIATION QUEBECOISE DES RETRAITE(E)S DES SECTEURS PUBLIC ET PARAPUBLIC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.