/R E P R I S E -- La FCSQ souscrit à l'importance d'améliorer le français à l'école et demande au gouvernement d'entreprendre un vaste programme de promotion de la langue française/



    QUEBEC, le 6 fév. /CNW Telbec/ - A l'instar de la ministre de
l'Education, du Loisir et du Sport, la Fédération des commissions scolaires du
Québec (FCSQ) croit qu'il y a nécessité de porter une attention particulière à
l'enseignement du français et que le réseau scolaire a des ajustements à
apporter afin d'atteindre une meilleure qualité du français.
    "Toutefois, estime le président de la FCSQ, M. André Caron, l'école
gardienne de la qualité de notre langue maternelle, base de notre identité
comme peuple, ne doit pas assumer seule cette responsabilité. La famille, les
artistes, les écrivains, les médias et enfin, la société en général doivent
aussi contribuer à cet objectif de qualité."
    Aussi, la Fédération demande-t-elle au gouvernement du Québec de faire un
pas de plus en entreprenant un vaste programme de promotion de la langue
française comprenant, entre autres, des activités axées sur la fierté de
parler français et sur la qualité de la langue parlée et écrite, un volet
important sur le perfectionnement en français dans tous les domaines de
l'enseignement et de la recherche et un volet publicitaire majeur pour appuyer
l'ensemble de ce vaste programme.
    La FCSQ reconnaît par ailleurs que le plan d'action rendu public
aujourd'hui comprend plusieurs mesures susceptibles d'améliorer
l'apprentissage du français par les élèves. Mentionnons notamment la mise à
jour continue des programmes d'études, un portail informatique pour soutenir
les enseignants, un programme de recherche pour améliorer la capacité des
élèves à bien écrire. Quant à l'ajout de conseillers pédagogiques, la FCSQ
estime que cette mesure doit être accompagnée des crédits nécessaires.
    "La FCSQ constate avec satisfaction que plusieurs des mesures annoncées
aujourd'hui vont dans le sens de la position qu'elle a transmise à la
ministre, Mme Michelle Courchesne, à savoir la mise en place d'activités axées
sur la fierté de parler français et sur la qualité de la langue parlée et
écrite, le perfectionnement en français dans tous les domaines de
l'enseignement ainsi qu'un relèvement des exigences à tous les ordres
d'enseignement et concernant tout le personnel du réseau scolaire par rapport
à la maîtrise du français parlé et écrit", de conclure le président de la
FCSQ, M. André Caron.




Renseignements :

Renseignements: Denis Pouliot, Directeur des communications et des
affaires publiques, La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ),
(418) 651-3220, (418) 563-8434


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.