/R E P R I S E -- Invitation aux médias - L'Ecole Polytechnique de Montréal inaugure le premier baccalauréat canadien en génie biomédical en présence de la ministre de l'Education, du Loisir et du Sport, Mme Michelle Courchesne, et de la première cohorte d'étudiants/



    
    Les nouvelles technologies de la santé permettront-elles de diminuer les
    médications et d'éliminer les chirurgies invasives? Fait-on suffisamment
    confiance aux technologies "made in Québec"? Dans quelle mesure les
    technologies médicales auront-elles un impact sur les listes d'attente,
    sur les coûts du système de santé, sur l'espérance et la qualité de vie
    des Québécois? Quels défis auront à relever les ingénieurs biomédicaux
    canadiens au cours des prochaines années?
    

    MONTREAL, le 26 janv. /CNW Telbec/ - Les représentants des médias sont
invités à l'inauguration du premier baccalauréat canadien en génie biomédical.
L'événement se tiendra le jeudi 29 janvier 2009 à 9 h 30 à l'Ecole
Polytechnique de Montréal en présence de la ministre de l'Education, du Loisir
et du Sport, Mme Michelle Courchesne, du président de l'Ordre des ingénieurs
du Québec, M. Zaki Ghavitian, des représentants du réseau de la santé, et des
quarante premiers étudiants inscrits au programme. A cette occasion, quatre
spécialistes partageront leur point de vue lors d'une table ronde qui portera
sur le rôle de l'ingénieur biomédical et sur l'industrie québécoise des
technologies de la santé.

    UN PROGRAMME QUI A LA COTE AUPRES DES ETUDIANTES

    Le nouveau baccalauréat en génie biomédical offert à l'Ecole
Polytechnique de Montréal depuis l'automne 2008 a la cote auprès des
étudiants, et particulièrement auprès des étudiantes. Depuis de nombreuses
années, et en dépit de tous les efforts déployés pour intéresser les femmes
aux carrières en génie et en sciences, les inscriptions féminines ne comptent
que pour 20 % de la clientèle générale de Polytechnique. Par ailleurs, la
première cohorte du programme de génie biomédical compte pour sa part 63 %
d'inscriptions féminines. Soulignons que le programme attire des étudiants de
haut calibre puisque la cote R moyenne est de 32,8.

    TABLE RONDE - INNOVER EN SANTE, UNE NECESSITE?

    Financée à la fois par les gouvernements et le secteur privé à travers la
recherche universitaire, l'innovation dans le domaine de la santé prend
plusieurs formes. Qu'il s'agisse de réparer des cartilages, de permettre aux
aveugles de voir, de contrôler la croissance des os ou de cibler avec une
précision nanométrique la livraison de médicaments dans le corps, les
chercheurs et les ingénieurs biomédicaux posent les jalons d'une nouvelle
médecine plus performante et moins invasive.

    
    - Les nouvelles technologies de la santé permettront-elles dans un proche
      avenir de diminuer les médications et d'éliminer les chirurgies
      invasives?

    - Dans quelle mesure les technologies médicales auront-elles un impact
      sur les listes d'attente, sur les coûts du système de santé, sur
      l'espérance et la qualité de vie des Québécois?

    - Au Québec, l'Association de l'industrie des technologies de la santé
      (AITS) (récemment associée à MEDEC) regroupe actuellement 200 PME qui
      génèrent des ventes annuelles de 300 M$. Comment se porte cette
      industrie? Est-elle suffisamment appuyée par le réseau québécois de la
      santé? Fait-on confiance aux technologies "made in Québec"?

    - Quel est le rôle de l'ingénieur biomédical dans la société? Quels défis
      sera-t-il appelé à relever? Comment le situer par rapport aux médecins,
      chirurgiens et autres  spécialistes du milieu de la santé?

    Pour répondre à ces questions, quatre panelistes

    - Professeur Frank C.P. Yin, directeur du département de génie
      biomédical, Université de Washington (en anglais)

    - Madame Diane Côté, vice-présidente, MEDEC-AITS

    - Monsieur Roger Jacob, directeur associé, Gestion des immobilisations et
      technologies médicales, Agence de la santé et des services sociaux de
      Montréal

    - Monsieur Amine Selmani, fondateur et membre du conseil
      d'administration, Bio Syntech Canada

    Modérateur

    Professeur Pierre Savard, responsable du programme de génie biomédical à
    l'Ecole Polytechnique de Montréal

    AIDE-MEMOIRE

    Quoi : Inauguration du premier baccalauréat canadien en génie biomédical

    Où :   Ecole Polytechnique de Montréal
           Salle M-1010, au rez-de-chaussée des pavillons Lassonde
           Ecole Polytechnique de Montréal
           2700, boul. chemin de Polytechnique
           Campus de l'Université de Montréal

    Stationnement intérieur aux pavillons Lassonde
    Plan du campus : http://www.polymtl.ca/rensgen/coordonnees/campus.php

    Quand : Le jeudi 29 janvier 2009, à 9 h 30

      - 9 h 30 à 9 h 35 - Séance photo officielle avec les 40 premiers
        étudiants inscrits au baccalauréat en génie biomédical, la Ministre
        Courchesne, le directeur général de Polytechnique, le président de
        Polytechnique, le président de l'OIQ et le responsable du programme,
        à l'entrée des pavillons Lassonde (rez-de-chaussée, section rouge).

      - 9 h 50 - Mot de bienvenue et présentation du baccalauréat en génie
        biomédical par M. Pierre Savard

      - 10 h - Mot du directeur général de Polytechnique, M. Christophe Guy

      - 10 h 04 - Mot du président de l'Ordre des ingénieurs du Québec,  M.
        Zaki Ghavitian

      - 10 h 08 - Allocution de la Ministre Michelle Courchesne

      - 10 h 15 - Période de questions

      - 10 h 34 - Présentation des quatre conférenciers

      - 11 h 34 - Table ronde et période de questions
    

    Possibilité d'entrevue avec les étudiants du programme.
    Possibilité d'entrevue avec des professeures en génie biomédical au
parcours exceptionnel.
    Démonstration de certaines innovations en cours de développement à
Polytechnique : oeil électronique, régénération de cartilage, nanorobots,
traitements de la scoliose, etc.




Renseignements :

Renseignements: Annie Touchette, Service des communications et du
recrutement Ecole Polytechnique de Montréal, (514) 340-4711, poste 4415,
Cellulaire: (514) 231-8133, annie.touchette@polymtl.ca; Andrée Peltier,
Relations publiques Andrée Peltier inc., (514) 846-0003, Cellulaire: (514)
944-8689, apeltier@ca.inter.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.