/R E P R I S E -- Grève générale au Holiday Inn de Longueuil/



    MONTREAL, le 17 juill. /CNW Telbec/ - A la suite d'une grève de quelques
heures déclenchées ce matin par les 70 salarié-es du Holiday Inn Longueuil,
dans le cadre du mandat de 72 heures voté par les syndiqué-es plus tôt cette
semaine, la direction de l'hôtel a annoncé qu'elle décrétait un lock-out vers
16 heures cet après-midi. Le syndicat a immédiatement convoqué ses membres en
assemblée générale : ils ont voté, à l'unanimité, pour le déclenchement
immédiat de la grève générale illimitée.

    En se mettant en grève, le syndicat conserve toutes ses options dont
celle de choisir le moment du retour au travail. "Le Holiday Inn Longueuil
envoie ici un bien mauvais message à ses employé-es. C'est une attitude
navrante, car les salarié-es triment dur, chaque jour, pour offrir à la
clientèle un service cinq étoiles, dénonce le président de la Fédération du
commerce de la CSN, Jean Lortie. Ils ne méritaient certainement pas un tel
mépris. Ils s'en trouvent aujourd'hui plus déterminés que jamais. C'est ce
qu'ils expriment en votant la grève générale".

    Solidarité

    Dès l'annonce du lock-out, les syndicats CSN en négociations coordonnées
ont mis en marche les mécanismes de solidarité qu'ils se sont donnés. Ainsi,
chaque syndicat a fait parvenir à son employeur une lettre lui réclamant de
hausser les cotisations syndicales de ses membres afin d'alimenter un fonds
spécial d'appui aux grévistes. Ce sont des milliers de dollars par semaine qui
seront donc investis par l'ensemble des professionnel-les de l'hôtellerie afin
de soutenir leurs camarades et d'amoindrir l'impact économique de ce conflit
de travail pour les salarié-es et leurs familles. Ce fonds s'ajoute au Fonds
de défense professionnelle auquel contribuent les 300 000 membres de la CSN.
    "Le Holiday Inn Longueuil pense peut-être punir ses 70 employé-es mais,
en fait, c'est aux 5500 travailleuses et travailleurs en négociations
coordonnées, c'est à toute la CSN qu'il s'en prend, prévient Jean Lortie.
Lorsqu'ils rentreront à nouveau dans leur hôtel pour offrir, au quotidien, le
service impeccable dont ils ont le secret, ce sera la tête haute et avec un
bon règlement de leur convention collective".

    
    Enjeux

    Les salarié-es du Holiday Inn Longueuil souhaitent notamment rejoindre les
conditions de travail et les salaires en vigueur dans les hôtels comparables
syndiqués CSN. Comme leurs collègues de 40 autres hôtels ils réclament par
ailleurs :

    - la réduction de la charge de travail des préposé-es aux chambres ;
    - un contrat de travail de trois ans, assorti d'augmentations de salaire
      décentes ;
    - des améliorations au régime de retraite ;
    - des mesures de conciliation famille-travail ;
    - l'élimination des recours croissants au personnel d'agences.
    

    11 500 chambres

    Au total, la Fédération du commerce CSN compte 37 500 membres, dont 6500
dans les hôtels du Québec. De ce nombre, environ 5500 font partie de la ronde
de négociations coordonnées 2008, soit les membres des syndicats de 41 hôtels
totalisant 11 500 chambres. La CSN compte aujourd'hui 300 000 membres dans
tous les secteurs d'activité. Pour tout savoir sur les négociations
coordonnées de l'hôtellerie : www.fc.csn.qc.ca/nego2008.




Renseignements :

Renseignements: Jean-Pierre Larche, Service des communications de la
CSN, (514) 598-2264; Source: Confédération des syndicats nationaux


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.