/R E P R I S E -- En lock-out depuis plus de huit mois - Les employé-es du Holiday Inn de Longueuil manifestent à Ottawa/



    Mercredi et jeudi

    BROSSARD ET GATINEAU, QC, le 31 mars /CNW Telbec/ - Le conflit de travail
du Holiday Inn de Longueuil se transportera de la Rive-Sud à Ottawa, les
mercredi et jeudi 1er et 2 avril. En lock-out depuis le 17 juillet, soit il y
a plus de huit mois, des employé-es du Holiday Inn (CSN) manifesteront en
effet devant deux autres établissements que leur employeur, Ocean Properties,
exploite dans la capitale canadienne. Le mercredi premier avril, ils seront
visibles, entre 16 h 30 et 18 h, à l'hôtel Lord Elgin. Le lendemain, ils
feront du piquetage entre 7 h 30 et 9 h devant le Residence Inn by Marriott.
Ils veulent ainsi rappeler à leur employeur qu'ils sont déterminés, qu'ils ne
lâcheront pas et qu'ils ont la volonté d'atteindre leurs objectifs de
négociation.

    Enjeux de négociation

    Après plus de huit mois de conflit, les négociations sont au point mort.
L'employeur refuse toujours d'accorder aux 75 travailleuses et travailleurs du
Holiday Inn de Longueuil ce qui a été accordé aux membres de 30 autres
syndicats d'hôtels affiliés à la CSN. Parmi ces groupes d'employé-es, ceux
d'un hôtel appartenant au même propriétaire que le Holiday Inn de Longueuil,
le Marriott Château Champlain de Montréal, ont obtenu un règlement en tout
point similaire aux autres règlements du secteur de l'hôtellerie de la CSN.
L'employeur refuse d'accorder ces mêmes gains aux travailleuses et
travailleurs du Holiday Inn, et cela même si ils effectuent les mêmes tâches.
    Les travailleuses et travailleurs du Holiday Inn de Longueuil demandent
également des rajustements de salaire. Dans le passé, ils ont consenti à des
gels de salaire pour venir en aide à leur employeur. Ces sacrifices ont fait
en sorte qu'ils gagnent maintenant environ moins de 3 $ l'heure que ce que
reçoivent en moyenne leurs collègues des autres hôtels. Pourtant, le Holiday
Inn de Longueuil n'est plus en difficulté financière.
    En plus des salarié-es du Holiday Inn de Longueuil, ceux du Sheraton Four
Points de Montréal vivent aussi un conflit de travail : ils sont en grève
générale illimitée depuis le 25 août. Enfin, dix syndicats de l'hôtellerie,
dont les deux en lutte, sont toujours à la recherche d'un accord ou en début
de négociation.




Renseignements :

Renseignements: Louis Primeau, conseiller syndical, Conseil central de
la Montérégie (CSN) (450) 544-0653; Lyne Chamberland, conseillère syndicale,
Conseil central de l'Outaouais (CSN), (819) 643-1325; Source: Conseil central
de la Montérégie (CSN) et Conseil central de l'Outaouais (CSN)

Profil de l'entreprise

CONSEIL CENTRAL DE L'OUTAOUAIS (CSN)

Renseignements sur cet organisme

Conseil central de la Montérégie (CSN)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.