/R E P R I S E -- Discrimination systémique chez Gaz Métro - Le SCFP se réjouit du jugement de la cour d'appel/

MONTRÉAL, le 28 juin 2011 /CNW Telbec/ - La Cour d'appel vient de donner raison à un groupe de sept femmes qui ont été victimes en 1996 de discrimination systémique lors d'examens d'embauche chez Gaz Métro, pour des postes de préposées à l'entretien du réseau.

On se souviendra qu'en septembre 2008, sept femmes avaient obtenu gain de cause contre la compagnie Gaz Métro devant le Tribunal des droits de la personne du Québec (TDPQ). Dans un jugement de 173 pages, la juge Michèle Rivet concluait que, lors d'un processus d'embauche, les plaignantes avaient été victimes de discrimination fondée sur le sexe. Gaz Métro portait par la suite la cause en appel.

Tout au long de cette longue lutte, les victimes ont été appuyées par le groupe Action travail des femmes (ATF), un organisme communautaire de Montréal. Privées d'emploi à Gaz Métro, elles ont poursuivi leur carrière au sein d'autres entreprises, dont Hydro-Québec et la Ville de Montréal. À compter de 2005, le SCFP est venu prêter main-forte au groupe ATF, et ce faisant aux plaignantes, en assurant leur représentation au TDPQ.

Rappel des faits
En 1996, Action travail des femmes déposait, au nom de huit femmes, une plainte collective de discrimination systémique à l'embauche auprès de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec contre l'entreprise Gaz Métro. Douze ans plus tard, soit le 11 septembre 2008, le Tribunal des droits de la personne entendait la cause et rendait son verdict. Ce tribunal spécialisé donnait alors gain de cause aux plaignantes et à Action travail des femmes: Gaz Métro est alors reconnu coupable de discrimination systémique et se voit imposé diverses ordonnances telles que la mise en place d'un programme d'accès à l'égalité et le versement de dommages-intérêts aux plaignantes. Peu de temps après, Gaz Métro avait déposé une demande d'appel.

Me Annick Desjardins, avocate au Service des droits de la personne du SCFP-FTQ et responsable des dossiers touchant les droits de la personne, souligne l'importance du jugement. « Cette décision fera école car elle exige de l'entreprise qu'elle modifie plusieurs éléments discriminatoires de son système de recrutement et de sélection. »

SOURCE SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)

Renseignements :

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)
Renseignements :  
Annick Desjardins, conseillère syndicale SCFP, cell. 614 592-5111
Ronald Boisrond,  Information SCFP, cell. 514 802-2802

Profil de l'entreprise

SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.