/R E P R I S E -- Dernier jour de consultation jeudi - Commission parlementaire sur l'itinérance: un rapport très attendu/



    MONTREAL, le 8 avr. /CNW Telbec/ - La Commission des affaires sociales de
l'Assemblée nationale tiendra jeudi sa dernière journée de consultation sur le
phénomène de l'itinérance au Québec. Rappelons que cette commission, elle-même
itinérante, avait débuté à Montréal en septembre dernier, siégé à Gatineau et
Trois-Rivières avant d'être interrompue par les élections. Les députés
s'attelleront maintenant à produire leur rapport qui devra faire état du large
consensus exprimé en faveur d'une Politique en itinérance.
    Pour le Réseau SOLIDARITE itinérance du Québec, (RSIQ) qui avait demandé
et obtenu cette commission parlementaire, cette reprise des travaux est une
bonne nouvelle. Non seulement le milieu concerné a exprimé un appui à la
demande d'une Politique en itinérance, mais aussi les villes, dont Montréal et
Gatineau, la Commission des droits de la personne, le Barreau du Québec,
l'Agence de la santé de Québec, certains CSSS, etc.
    L'adoption d'une Politique globale en itinérance par le gouvernement du
Québec est essentielle pour que cet enjeu devienne une priorité et que le
gouvernement se dote d'une vision sur la question. "Tous les ministères
concernés doivent agir de façon concertée afin de réduire et prévenir
l'itinérance, insiste la présidente du RSIQ, Marie-Claude Vézina. Les
problèmes et les solutions ont été nommés durant la Commission parlementaire,
rappelle-t-elle, fournissant tout le matériel pour que le gouvernement se dote
d'une Politique en itinérance, dès 2009."
    La dernière journée de consultation s'ouvrira par un retour de l'Agence
de la Santé de Montréal, qui s'était faite rabrouée par les députés pour son
manque de réponses aux besoins, situation largement décriée à Montréal. Les
chercheures Céline Bellot et Marie-Eve Sylvestre témoigneront aussi des
dommages de la judiciarisation.
    "Le problème des tickets aux sans-abri est un des exemples des mauvaises
réponses apportées au problème, dénonce Pierre Gaudreau, vice-président du
RSIQ. On dépense des millions $ à judiciariser l'itinérance pendant que les
organismes du milieu manquent de moyens."
    Pour le RSIQ, une Politique en itinérance doit stopper de telles
incohérences et mettre en place des mesures majeures au niveau du revenu, du
logement, de l'accès aux services pour combattre l'accroissement de
l'itinérance. Il s'attend donc à ce que le rapport de la commission
parlementaire, attendu d'ici l'été identifie clairement cette solution et
porte cette vision élargie.
    Les porte-parole du RSIQ seront présents à l'Assemblée nationale pour
cette dernière journée de consultation.




Renseignements :

Renseignements: Marie-Claude Vézina, Réseau SOLIDARITE itinérance du
Québec, cellulaire, (819) 349-0437; Pierre Gaudreau, Réseau SOLIDARITE
itinérance du Québec, cellulaire, (514) 603-1949

Profil de l'entreprise

Réseau solidarité itinérance du Québec (RSIQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.