/R E P R I S E -- Budget du Québec 2008: Encouragement et déception pour l'éducation supérieure/



    QUEBEC, le 13 mars /CNW Telbec/ - Jean-Patrick Brady, président de la
Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), et Guy-Aume Descôteaux,
vice-président de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ),
réagissaient aujourd'hui à la présentation du budget 2008 du gouvernement du
Québec. Ils se sont dit encouragés de voir près de 227 M $ d'argent neuf
réinvestis cette année dans le réseau d'éducation postsecondaire, mais
demeurent toutefois préoccupés par le fait que la presque totalité de ces
sommes soit issue des transferts fédéraux.
    "Grâce aux transferts fédéraux disponibles à partir de cette année, les
cégeps et les universités pourront enfin développer des projets et augmenter
la qualité de la formation. C'est une nouvelle qu'on attendait depuis
longtemps." souligne Jean-Patrick Brady, président de la FEUQ. Comme le
rappelle toutefois le tableau présenté ci-bas, seulement 40 des 227 M $
d'argent neuf annoncés aujourd'hui sont investis par le gouvernement du
Québec. Pire encore, ce minime réinvestissement provincial ne vise que les
universités, ce qui déséquilibre la répartition traditionnelle du financement
de l'éducation supérieure. "Les 187 M $ provenant d'Ottawa ne serviront qu'à
rattraper un retard accumulé depuis 1994-95, mais ne permettront pas aux
établissements québécois de se rapprocher de leurs concurrents canadiens",
ajoute M. Brady.
    Avec un sous-financement comparatif estimé à plus de 400 M $ pour les
universités seulement, cette quasi-absence de réinvestissement provincial a de
quoi nous inquiéter. "Malgré les sommes annoncées aujourd'hui, le
sous-financement chronique du réseau postsecondaire n'est pas complètement
éliminé. Comme on ne s'attend pas à obtenir de nouveaux transferts fédéraux,
le Québec devra trouver les marges de manoeuvre pour faire sa part d'ici les
prochaines années" affirme Guy-Aume Descôteaux, vice-président de la FECQ.

    Déception en aide financière aux études

    Après avoir annoncé un dégel des droits de scolarité universitaires en
2007, le gouvernement Charest disait vouloir bonifier les conditions de l'aide
financière aux études. Malheureusement, depuis l'ajustement de 26 M $ apporté
en juin 2007, aucune indexation de l'aide accordée n'a été annoncée et ce
budget n'en prévoit pas non plus. "L'été dernier, la ministre de l'éducation
reconnaissait elle-même que plus de 70 M $ de retard avait été pris dans
l'indexation des dépenses admises du régime de prêts et bourses. Encore une
fois, ce budget ne fait rien pour améliorer les choses !" déplore Guy-Aume
Descôteaux.
    "Ce qui est profondément injuste, c'est qu'on demande année après année
aux étudiants de payer plus cher, alors que le budget, lui, ne prévoit aucun
mécanisme d'indexation de l'aide financière qui est accordée aux plus
pauvres." ajoute Jean-Patrick Brady, avant de conclure : "A travers cet
exercice budgétaire, on oublie aussi de s'attaquer au problème de la
contribution parentale et au détournement des revenus de pensions alimentaires
par le régime de prêts et bourses !"

    
    Investissements 2008-2009 en éducation supérieure par rapport à 2007-2008

    -------------------------------------------------------------------------
                      Réinves-      Sommes       Réinves-
                    tissement   issues des     tissement
    Niveau              total   transferts   total du Qc   Coûts de système
    d'enseignement      08-09     fédéraux      en 08-09       /argent neuf
    -------------------------------------------------------------------------
    Cégeps            119 M $       75 M $        44 M $      44 M $/75 M $
    -------------------------------------------------------------------------
    Universités       216 M $      112 M $       104 M $     64 M $/152 M $
    -------------------------------------------------------------------------
    Total éducation
     supérieure       335 M $      187 M $       148 M $    108 M $/227 M $
    -------------------------------------------------------------------------

    La Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) et la Fédération
étudiante collégiale du Québec (FECQ) représentent plus de 160 000 étudiants
et étudiantes à travers le Québec.
    




Renseignements :

Renseignements: Dany St-Jean, attaché de presse FEUQ, (514) 396-3380,
Cell.: (514) 212-5457; Edouard Reinach, attaché de presse FECQ, (514)
396-3320, Cell.: (514) 622-8179

Profil de l'entreprise

Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme

REACTIONS AU BUDGET DU QUEBEC 2008

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.