/R E P R I S E -- Bed-in au Fairmont Reine Elizabeth - Le mardi 30 septembre à 11 heures devant l'établissement hôtelier/



    MONTREAL, le 29 sept. /CNW Telbec/ - Populaires à la fin des années 1960
et au début des années 1970, les Bed-in et les Sit-in demeurent toujours un
excellent moyen pour faire connaître différentes causes et luttes. Après John
Lennon, Yoko Ono et plusieurs autres, c'est maintenant au tour des
professionnel-les du Fairmont Reine Elizabeth de recourir à ce moyen pour
porter à l'attention du public la légitimité de leurs revendications dans le
cadre des négociations coordonnées de l'hôtellerie. Vers 11 heures, le mardi
30 septembre, les employé-es s'assoiront en effet devant l'établissement
hôtelier. On peut s'attendre à ce qu'ils entament autour du lit "Give Deal A
Chance" pour inciter leur employeur à s'investir en négociation. Il s'agit
évidemment d'un clin d'oeil sympathique à Lennon et Ono qui, accompagnés de
plusieurs autres, avaient enregistré "Give Peace A Chance", l'hymne pacifiste,
au printemps 1969 lors d'un séjour au Reine Elizabeth.
    En grève générale illimitée depuis le 28 août dernier, les syndiqué-es
(CSN) du Reine-Elizabeth sont en lutte pour renouveler leur convention
collective. Les principales revendications portent sur la diminution de la
charge de travail pour les préposées aux chambre, le rattrapage salarial pour
certains groupes, des augmentations de salaire de 13 % sur quatre ans,
l'amélioration des avantages sociaux, des mesures pour favoriser la
conciliation famille-travail.

    De la solidarité

    En 50 ans d'existence, c'est la première fois de leur histoire que les
salarié-es du Fairmont Reine Elizabeth déclenchent la grève générale illimitée
pour améliorer leur sort.
    Rappelons que les professionnel-les du Sheraton Four Points, en grève
depuis le 25 août dernier, ainsi que les salariés du Holiday Inn Longueuil en
lock-out depuis le 17 juillet, font partie des 40 syndicats qui participent à
la ronde des négociations coordonnées 2008 de la Fédération du commerce de la
CSN. A ce jour, le nombre de règlements intervenus dans le cadre de ces
négociations coordonnées se chiffre à 25. Les syndicats de 15 autres hôtels
sont toujours à la recherche d'ententes.

    11 500 chambres

    Au total, la Fédération du commerce de la CSN compte 37 500 membres, dont
6500 dans les hôtels du Québec. De ce nombre, environ 5500 font partie de la
ronde de négociations coordonnées, soit les membres des syndicats de 40 hôtels
totalisant 11 500 chambres. La CSN compte aujourd'hui 300 000 membres dans
tous les secteurs d'activité.
    Pour tout savoir sur les négociations coordonnées de l'hôtellerie :
www.fc.csn.qc.ca/nego2008.




Renseignements :

Renseignements: Nancy Poirier, Conseil central du Montréal métropolitain
(CSN), (514) 219-7022; Michel Crête, Service des communications de la CSN,
Bureau: (514) 598-2454 ou cellulaire: (514) 703-0775; Léonide Ouellette,
Conseil central du Montréal métropolitain (CSN), (514) 598-2032; Source:
Confédération des syndicats nationaux (CSN)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.