/R E P R I S E -- Avis aux médias - Conflit israélo-palestinien : les Québécoises et les Québécois invités à un rassemblement de solidarité envers les femmes palestiniennes/



    MONTREAL, le 21 janv. /CNW Telbec/ - La Fédération des femmes du Québec
(FFQ) et l'Association québécoise des organismes de coopération internationale
(AQOCI) lancent un appel à toutes et à tous à venir manifester leur solidarité
envers les femmes palestiniennes. "La situation qui a cours actuellement dans
la bande de Gaza frappe de plein fouet l'ensemble de la population, mais les
femmes et les enfants en subissent un poids considérable. Toutes les guerres
augmentent le niveau de haine et de violence dans une société, y compris la
violence sexuelle et domestique. Et cela, c'est sans compter les coupures
d'électricité, d'eau, d'approvisionnement de biens essentiels (nourriture,
médicaments, etc.) qui empêchent les femmes, devenues dans bien des cas le
seul soutien parental, de subvenir aux besoins de leur famille", de déplorer
Mme Michèle Asselin, présidente de la FFQ. Les participantes et les
participants au rassemblement sont invités à se vêtir de noir afin de faire
écho à l'appel lancé, le 31 décembre dernier, par l'organisation Femmes en
Noir, créée en 1988, par des femmes israéliennes, qui travaille à la promotion
de la paix et du dialogue partout dans le monde.

    
    Rassemblement de solidarité pour les femmes palestiniennes
    ----------------------------------------------------------

    Date :                Jeudi, le 22 janvier 2009

    Heure :               De 12 h à 13 h

    Lieu :                Devant le Complexe Guy-Favreau
                          200, boulevard René-Lévesque Ouest, au coin de la
                          rue Jeanne-Mance
                          Montréal

    Prendront la parole : Mme Michèle Asselin, présidente de la FFQ,
                          Mme Maria Luisa Monreal, directrice de l'AQOCI,
                          Mme Zahia El-Masri, représentante de la Coalition
                          pour la justice et la paix en Palestine,
                          Mme Fabienne Preséntey, représentante du groupe
                          Voix juives indépendantes.
    

    Faire taire la voix des armes pour entendre la voix des femmes

    Toute guerre est le terreau des intégrismes religieux et laics de toutes
sortes (juif, chrétien, musulman, de droite, de gauche, etc.), intégrismes qui
sont les symboles de la négation des droits des femmes. Il devient donc
impératif de faire cesser cette guerre. "Un cessez-le-feu par les forces
militaires, israéliennes et du Hamas, est en vigueur à l'heure actuelle mais
il est fragile. C'est pourquoi, nous demandons un cessez-le-feu durable dont
les deux premières conditions sont le retrait immédiat et complet de l'armée
israélienne du territoire palestinien et la fin définitive du blocus de Gaza",
de déclarer Mme Maria Luisa Monreal, directrice de l'AQOCI. La FFQ et l'AQOCI
soulignent d'ailleurs le courage dont font preuve de nombreuses femmes
israéliennes et juives en manifestant leur opposition aux décisions du
gouvernement israélien. Les deux organismes dénoncent toutefois la position
unilatéralement pro-israélienne du Canada. Rappelons que le Canada est le seul
pays qui a voté contre une résolution du Conseil des droits de l'Homme de
l'ONU condamnant l'offensive militaire israélienne à Gaza et demandant la fin
du lancement des roquettes contre les civils israéliens.
    Concrètement, la FFQ et l'AQOCI réclament une paix fondée sur la justice
et sur le respect du droit international, plus particulièrement le droit de
retour et/ou de compensation pour les réfugiés (conformément à la résolution
194 des Nations Unies) ; la fin de l'occupation des territoires palestiniens
depuis plus de 40 ans (conformément à la résolution 242 des Nations Unies) ;
le démantèlement des colonies de peuplement juif (conformément à la IVe
Convention de Genève) ; la démolition du "mur de la honte" (conformément à la
décision de la Cour internationale de justice). Les deux organismes demandent
aussi la participation pleine et entière des femmes aux processus visant une
solution politique négociée (selon la résolution 1325 du Conseil de sécurité
des Nations Unies). De plus, ils réclament qu'une enquête internationale
indépendante soit instituée sur les crimes de guerre commis par Israel et que
cet Etat soit sanctionné pour le massacre de Gaza. Le temps de l'impunité est
terminé.




Renseignements :

Renseignements: Fédération des femmes du Québec (FFQ): Stéfany Ranger,
LCOM Communication, (514) 393-3178, 1 877 393 3178, cellulaire (514) 679-7583;
Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI):
Marc Lefort, Chargé de communications, (514) 871-1086 poste 205; Source:
Fédération des femmes du Québec (FFQ); Association québécoise des organismes
de coopération internationale (AQOCI)

Profil de l'entreprise

Fédération des femmes du Québec

Renseignements sur cet organisme

Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.