/R E P R I S E -- ABOLITION DU CONSEIL DES AÎNÉS : POUR L'AREQ, UNE MAUVAISE DÉCISION QUI RELÈVE DAVANTAGE DU MARKETING POLITIQUE QUE DE LA SAINE GESTION/

QUÉBEC, le 1er févr. /CNW Telbec/ - À l'occasion des auditions publiques de la Commission des finances publiques sur le projet de loi 130, qui a pour effet d'abolir ou de fusionner une trentaine de fonds et d'organismes gouvernementaux, l'AREQ a vivement plaidé pour le maintien du Conseil des aînés, qui compte parmi les chiens de garde de l'action gouvernementale, qui réfléchit en toute indépendance aux questions liées au vieillissement et qui constitue un précieux forum pour les personnes aînées.

« Le Conseil des aînés est un petit organisme indépendant, auquel siègent des citoyennes et citoyens de toutes les régions. Ce sont des bénévoles très engagés dans leur milieu, qui connaissent bien la réalité des personnes aînées puisqu'ils la vivent. On s'explique mal pourquoi le gouvernement souhaite aujourd'hui se priver de leur éclairage », souligne la présidente de l'AREQ, Mariette Gélinas.

Des économies de bouts de chandelle

Rappelons que l'abolition du Conseil des aînés et d'autres organismes a été annoncée en toute hâte, sans consultation préalable, lors du dépôt du budget 2010-2011 du gouvernement du Québec. En même temps qu'il décrétait des nombreuses hausses de tarifs et de taxes, le gouvernement annonçait son intention de se « serrer la ceinture » en procédant au regroupement d'opérations administratives. Or, l'intégration des activités du Conseil des aînés à celles du Secrétariat aux aînés et la relocalisation de ses employés dans la fonction publique généreront, au mieux, des économies de quelques dizaines de milliers de dollars.

« Ce sont des économies de bouts de chandelle. En l'absence d'arguments convaincants, cette décision arbitraire nous semble relever davantage du marketing politique que de la saine gestion des finances publiques », ajoute Mariette Gélinas.

Moins d'indépendance, moins de critiques?

L'AREQ considère par ailleurs que l'abolition du Conseil des aînés soulève des enjeux au plan de l'indépendance et de l'autonomie. Le Conseil dispose en effet, actuellement, de toute la latitude voulue pour réaliser des avis et des mémoires sur des sujets qui le préoccupent. Il n'est donc pas à la remorque de l'appareil gouvernemental ou des autorités politiques, dont il peut remettre en cause les actions et les décisions.

« On voit mal comment le Secrétariat aux aînés, le bras administratif de la ministre responsable des Aînés, serait en mesure de remplir un rôle de chien de garde face aux actions gouvernementales », s'interroge Mariette Gélinas.

Rappelons que le Conseil des aînés a été créé il y a près de vingt ans, sous un gouvernement libéral, afin de « promouvoir les droits des personnes âgées, leurs intérêts et leur participation à la vie collective ainsi que de conseiller la ministre responsable des aînés sur toute question concernant les personnes âgées, notamment en ce qui a trait à la solidarité entre les générations, à l'ouverture au pluralisme et au rapprochement interculturel ». Il est doté d'un budget annuel d'environ 1 million de dollars et emploie huit personnes à temps complet.

« Vingt ans après la création du Conseil, alors que les mythes et les préjugés à l'endroit des personnes aînées sont bien présents dans notre société, cet organisme demeure tout aussi pertinent. Nous réclamons donc le maintien du Conseil des aînés, de sa mission et de son autonomie, ainsi que des ressources nécessaires à la réalisation de son mandat », a conclu la présidente de l'AREQ.

* L'Avis de l'AREQ est disponible au www.areq.qc.net.

Profil de l'AREQ
Fondée en 1961, l'AREQ (CSQ) - Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec, compte plus de 54 000 membres. Ils sont issus des secteurs de l'éducation, de la santé, des services de garde, des communications, des loisirs, de la culture et du milieu communautaire. L'AREQ est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

SOURCE AREQ (CSQ) - ASSOCIATION DES RETRAITEES ET RETRAITES DE L'EDUCATION ET DES AUTRES SERVICES PUBLICS DU QUEBEC

Renseignements :

Dominic Provost
Conseiller en communication
Tél. : 418 929-4082
provost.dominic@csq.qc.net

Profil de l'entreprise

AREQ (CSQ) - ASSOCIATION DES RETRAITEES ET RETRAITES DE L'EDUCATION ET DES AUTRES SERVICES PUBLICS DU QUEBEC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.