Quebecor préfère ne pas savoir si elle a utilisé ou non des scabs pendant le lock-out au Journal de Québec



    QUEBEC, le 28 août /CNW Telbec/ - Quebecor préfère ne pas savoir ce que
pense la Commission des relations du travail du Québec (CRT) sur
l'utilisation, illégale ou non, de travailleurs de remplacement pendant le
long lock-out au Journal de Québec. Dans une requête à la CRT datée du
27 août, Quebecor fait valoir que les plaintes syndicales dénonçant
l'utilisation de ces personnes "sont maintenant sans objet" en raison de la
fin du conflit de travail.
    On se rappellera qu'à l'automne 2007, le Syndicat canadien de la fonction
publique (SCFP-FTQ), qui représente les syndiqués du Journal de Québec, avait
déposé des plaintes en vertu des dispositions anti-scabs du Code du travail.
Au total, ces plaintes visaient 17 personnes, principalement des journalistes
et photographes. Les audiences de la CRT sur ces plaintes ont duré plusieurs
mois et se sont terminées le 2 juin 2008.
    Le président du syndicat de la rédaction, Denis Bolduc, explique que les
syndiqués n'ont pas changé d'opinion sur le statut des personnes qui les ont
remplacés pendant le lock-out. "Nous ne partageons évidemment pas l'avis de
Quebecor et nous allons contester cette requête. Nous croyons qu'il est
important que cette décision soit rendue par le CRT, non seulement pour les
travailleurs du Journal mais aussi pour l'ensemble des syndiqués au Québec.
D'ailleurs, les députés de l'Assemblée nationale ont discuté de cette question
à plusieurs reprises durant le conflit. C'est dire l'importance de cette cause
qui dépasse le cadre conflit au Journal de Québec."
    Le lock-out au Journal de Québec a duré très exactement 473 jours,
presque 16 mois, et reste le plus long conflit de travail de l'histoire des
quotidiens francophones au Canada. Suite à la signature de nouvelles
conventions collectives le 7 août, le retour des employés syndiqués s'est fait
progressivement au cours des dernières semaines.
    Ce communiqué et d'autres infos sur le site scfp.qc.ca




Renseignements :

Renseignements: Denis Bolduc, président, Syndicat de la Rédaction, cell.
(418) 564-8772; Robert Bellerose, Information SCFP, cell. (514) 247-9266;
Source: Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.