Québec solidaire enjoint le gouvernement Harper de se retirer de toute négociation sur l'eau avec des organismes privés canadiens, étatsuniens et mexicains !



    MONTREAL, le 25 avril /CNW Telbec/ - Le gouvernement Harper doit
rencontrer des organismes privés canadiens étatsuniens et mexicains pour
débattre de l'utilisation optimale conjointe de l'eau sur le continent. Il
sera question de transferts d'eau, de consommation et de dérivations
artificielles de cours d'eau. Le gouvernement fédéral n'a reçu aucun mandat de
la population canadienne pour débattre de ces questions avec de puissants
lobbys privés.
    Par ailleurs, l'eau est de juridiction provinciale sauf pour les
territoires limitrophes avec les Etats-Unis et les territoires amérindiens.
"Québec solidaire exige que le gouvernement Harper se retire de toute
discussion sur l'eau avec des intérêts privés, et qui plus est, étrangers.
L'eau n'est pas une marchandise et nous ne laisserons pas un gouvernement,
quel qu'il soit, dilapider un bien public", d'affirmer Amir Khadir, co-porte
parole de Québec solidaire.
    "Nous réclamons également que le gouvernement canadien respecte l'entente
survenue entre les 8 Etats limitrophes, aux Etats-Unis, de même qu'avec
l'Ontario et le Québec, sur la protection du fleuve St-Laurent et les Grands
Lacs, d'ajouter Françoise David, co-porte parole de Québec solidaire.




Renseignements :

Renseignements: Nika Deslauriers, Responsable aux relations médias,
Québec solidaire, (514)710-6452


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.