Quatre-vingt-quatre pour cent des Canadiennes ne profitent pas des bienfaits du sport. Les règles du jeu sont-elles vraiment équitables?

Une nouvelle étude révèle une grande inégalité entre les sexes dans le domaine du sport au Canada

OTTAWA, le 7 mars 2016 /CNW/ - Le Canada aime peut-être bien le sport, mais en matière d'accès aux sports chez les femmes, la course est loin d'être gagnée. Voilà ce que conclut un nouveau rapport de recherche publié aujourd'hui par les producteurs laitiers canadiens et l'Association canadienne pour l'avancement des femmes, du sport et de l'activité physique (ACAFS).

Le rapport, intitulé Le sport féminin : nourrir toute une vie de participation, met en lumière la grande iniquité qui subsiste entre les sexes dans le domaine du sport. Il s'agit du premier rapport en son genre, puisqu'il allie des données et de la recherche issues de revues scientifiques et d'articles révisés par les pairs à de la recherche originale réalisée au moyen d'enquêtes nationales et d'analyses de quatre années de couverture médiatique du sport féminin.

Voici les principales conclusions de l'étude :

  • Quarante et un pour cent des filles de 3 à 17 ans ne font pas de sport - et cette proportion passe à 84 pour cent chez les femmes adultes.
  • Seulement 24 pour cent des postes de directeurs athlétiques et 17 pour cent de ceux d'entraîneurs en chef de l'association Sport interuniversitaire canadien sont occupés par des femmes.
  • Seulement 38 pour cent des cadres supérieurs et 29 pour cent des membres de conseils d'administration sont des femmes au sein des organismes nationaux et multisports.
  • Une analyse des données de programmation télévisuelle des principales chaînes sportives nationales a permis de conclure que, des quelque 35 000 heures de programmation diffusées en 2014, seulement 4 pour cent portaient sur des sports féminins, et plus de la moitié de cette proportion couvrait des événements de tennis professionnel féminins et les Jeux olympiques de Sotchi.
  • Seulement 5 pour cent de l'espace total dédié à la couverture sportive dans les principaux médias imprimés nationaux analysés était consacré aux femmes.
    • Seulement 24 pour cent de ces médias couvraient des événements féminins.
  • La représentation des femmes dans le sport est généralement axée sur la féminité plutôt que sur les performances athlétiques.

« En tant que membres actifs de leur communauté et ayant à cœur la promotion des saines habitudes de vie, les producteurs laitiers canadiens ont décidé de s'attaquer à cette inégalité au moyen de l'initiative Nourrir la passion du sport féminin, explique Caroline Emond, directrice générale des Producteurs laitiers du Canada. La publication de ce rapport permettra non seulement d'aborder des enjeux sociaux pertinents, mais aussi de faire un important pas en avant en proposant des solutions concrètes et en favorisant la réflexion de chacun sur les gestes à poser au quotidien pour changer la situation. »

Guylaine Demers, professeure titulaire à la faculté des sciences de l'éducation, département d'éducation physique de l'Université Laval ajoute pour sa part : « Grâce à l'initiative Nourrir la passion du sport féminin, les producteurs laitiers canadiens entraînent des changements sociaux positifs. Ces nouvelles données propres au Canada seront très utiles pour passer à l'action, donner suite à ces conclusions et stimuler des discussions qui mèneront à des changements. »

L'objectif de cette publication de recherche est d'informer et d'éduquer les Canadiennes et les Canadiens, mais également de les inciter à agir. L'étude met enfin en lumière la réalité des femmes dans le sport et les défis auxquels elles font face. Lors du processus de recherche, l'objectif était d'explorer et de mettre en relief les principaux obstacles qui entravent la participation sportive féminine.

L'étude a été financée par les producteurs laitiers canadiens dans le cadre de leur initiative Nourrir la passion du sport féminin, qui vise l'avancement du sport féminin afin que toutes les femmes et les filles, peu importe leur âge ou leurs habiletés, puissent faire du sport et en retirer tous les bienfaits.

Pour plus d'information, pour obtenir un exemplaire de l'étude ou pour participer à l'initiative, veuillez visiter le www.lesportfeminin.ca. Suivez-nous et joignez-vous au mouvement en ligne en utilisant le mot-clic #ViveLeSportFéminin. Une infographie illustrant les principales statistiques issues de la publication de recherche est disponible au www.lesportfeminin.ca/infographie.

Que pouvez-vous faire?

  • Prévoir du temps pour faire du sport et reconnaître l'importance de la participation pour la santé physique, mentale et sociale.
  • Contribuer à bâtir la confiance des filles dans le sport en misant sur des mouvements de base comme les coups de pied, la course, les sauts, et les attrapés, avant d'introduire les compétences propres à un sport particulier.
  • Encourager les filles à se joindre à des équipes sportives et à continuer à jouer, à agir comme entraîneuses et comme arbitres dans une variété de sports, de l'enfance à l'âge adulte, en passant par l'adolescence.
  • Appuyer les athlètes féminines de haut niveau en assistant aux événements, en les regardant et en suivant les athlètes dans les médias sociaux.
  • Promouvoir les reportages sur les sports féminins qui mettent l'accent sur les aptitudes sportives, la vie saine, les réalisations et le profil de modèles positifs.
  • Encourager la « prochaine génération » d'amatrices de sport en favorisant un milieu sportif diversifié, accueillant et amusant.

À propos de Nourrir la passion du sport féminin
Nourrir la passion du sport féminin est une nouvelle initiative nationale s'échelonnant sur plusieurs années. Le mouvement est piloté par les producteurs laitiers canadiens et est voué à l'avancement du sport féminin au Canada. Les producteurs laitiers canadiens consacrent personnellement du temps, de l'énergie et des ressources à cette cause et ont établi des partenariats avec divers influenceurs, athlètes reconnues et organismes de sport.

 

SOURCE Les Producteurs laitiers du Canada (Corporate)



Renseignements : Geneviève Fontaine, Les Producteurs laitiers du Canada, 514-434-2347, genevieve.fontaine@dfc-plc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.